ALGÉRIE
10/02/2018 06h:05 CET | Actualisé 10/02/2018 06h:09 CET

Constructions sans permis à Alger : Plus de 180 interventions en janvier

FAROUK BATICHE via Getty Images
TO GO WITH AFP STORY BY ABDELLAH CHEBALLAH A photo taken on July 28, 2015 shows construction cranes in the Ain El-Malha suburb of the Algerian capital, Algiers. Faced with a burst in population growth, Algeria is constructing millions of properties with the hope to become the first African capital without any slums, but due to little urban planning these rapidly rising suburbs are at risk of turning into ghettos. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE (Photo credit should read FAROUK BATICHE/AFP/Gett

Les services de la sûreté de la wilaya d'Alger ont relevé, au mois de janvier dernier, plus de 180 interventions concernant des constructions sans permis et plus de 520 interventions pour jet ou abandon de déchets ou non-conformité à la règlementation, a indiqué,vendredi 9 février, un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La police de l'urbanisme et de l'environnement d'Alger a effectué, durant le même mois écoulé, "187 interventions relatives à la construction sans permis, 4 autres concernant la non-conformité aux normes de construction et 66 interventions liées à l'activité commerciale illégale sur la voie publique ayant induit l'arrestation de 43 personnes", a-t-on indiqué de même source.

Concernant la gestion et le contrôle et l'éradication des déchets, 528 interventions ont été recensées concernant le jet ou abandon de déchets ou non-conformité à la réglementation, et 322 autres sont liées au jet et abandon de déchets inertes résultant de l'exploitation de carrières, de mines et de travaux de démolition, de construction et de restauration.

Durant la même période, les mêmes services ont recensé 29 autres interventions portant entrave à la circulation sur la voie publique, à travers le dépôt ou l'entreposage de matériaux, outre l'éradication de 80 décharges sauvages, ainsi que 30 autres interventions, pour déversement d'ordures, d'eaux usées et autres déchets sur la voie publique. S'agissant d'hygiène et de la santé publiques, les mêmes services ont enregistré 1 intervention, pour abandon de cadavres d'animaux ou de matières d'origine animale sur la voie publique.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.