TUNISIE
09/02/2018 15h:30 CET

"PINSEC": Lancement d'un programme consacré à l'inclusion sociale et économique des jeunes, des femmes et des migrants en Tunisie

Facebook/PINSEC.cies.tn

L’ONG italienne CIES ONLUS et l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS) organiseront, ce mercredi 14 février, une conférence destinée au lancement du projet "PINSEC: Jeunes, femmes et migrants, parcours d’inclusion sociale et économique en Tunisie".

CIES ONLUS est une organisation italienne, dont le siège est à Rome, qui agit sur le plan international dans la promotion de la solidarité et de la coopération. Elle intervient précisément dans les domaines de la migration, de l’éducation à la citoyenneté mondiale et du dialogue interculturel.

Parmi ses partenaires italiens l'événement est soutenu par l'ONG Ricerca E Cooperazione, l'association de médiation interculturelle A.M.M.I. et l'Université La Sapienza de Rome, ses partenaires en Tunisie sont l'Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS) et l'Association Tunisienne de Coopération pour le Développement (ATCD).

D'après son communiqué, la conférence réunira, avec ces partenaires, les représentants d’organisations de la société civile et d’institutions locales qui œuvrent dans le domaine de la migration et du développement social et économique des jeunes, des femmes et des migrants.

Cette imminente rencontre présentera les actions en faveur de l'intégration socio-économique des bénéficiaires du projet PINSEC, qui interviennent dans le Grand Tunis et s’étalent sur 3 années.

Notons que projet est cofinancé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS), elle-même investie dans la lutte contre la pauvreté, la promotion de la paix, la défense des droits et la construction du développement durable.

Son objectif est de promouvoir l’inclusion sociale et économique des jeunes migrants tunisiens de retour dans le cadre du processus démocratique et de la gouvernance, à travers l’amélioration des services sociaux et des services d'accompagnement professionnel ainsi qu'à travers la création d’entreprises dans les secteurs de "la médiation interculturelle, l’économie verte, la valorisation du territoire ou de la culture", précise le communiqué.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.