MAROC
08/02/2018 13h:05 CET | Actualisé 08/02/2018 13h:33 CET

Sahara: El Khalfi nie avec fermeté toutes négociations directes avec le Polisario

DR

SAHARA - Le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la Société civile, et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a catégoriquement nié, jeudi à Rabat, l'existence de négociations directes entre le Maroc et le front polisario au sujet de la question du Sahara marocain.

"Il n'y a absolument pas de négociations directes (entre le Maroc et le Polisario) et rien n’est programmé dans ce sens", a déclaré El Khalfi lors du point de presse tenu à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. "Les parties qui véhiculent ce genre de questions tentent désespérément de dissimuler les échecs successifs essuyés par le front polisario dernièrement sur tous les niveaux", a-t-il souligné.

Le Polisario se dit prêt à entamer des "négociations directes"

Le 5 février dernier, à Alger, le ministre des Affaires étrangères de la "République arabe sahraouie démocratique" (RASD) a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a indiqué que le Polisario était prêt à avoir des "négociations directes" avec le Maroc.

Mohamed Salem Ould Salek a réitéré "la volonté de la RASD d'entamer des négociations directes avec le Maroc", lors d'une conférence de presse tenue au siège de l'ambassade de la RASD à Alger, rapporte l'agence de presse algérienne APS. Le chef de la diplomatie du Polisario a également menacé le Maroc de demander l'intervention militaire de l'Union africaine (UA) s'il "refuse la solution pacifique au conflit du Sahara occidental et dans le cas où il rejette les négociations directes, formule envisagée par l'envoyé spécial des Nations Unies, Horst Köhler".

LIRE AUSSI: