TUNISIE
05/02/2018 15h:05 CET | Actualisé 06/02/2018 06h:03 CET

Deux lycéennes hissent la Tunisie sur le podium d'une compétition internationale à Taïwan (VIDÉO)

Elles n'ont pas 16 ans, et elles ont hissé la Tunisie sur les marches du podium d'une compétition internationale d’invention à Taïwan.

Dynamiques et pleines d’énergie, Zeineb Ben Brahim (13 ans) et Safa Belhaj Hassine (15 ans) ont fièrement honoré les couleurs nationales en décrochant le deuxième prix en matière d’ingénierie environnementale et la quatrième place du classement général de ladite compétition.

Malgré leur jeune âge, elles ont réussi à se démarquer parmi les 650 participants venus de 23 pays grâce à une invention capable d’économiser jusqu'à 40% de la consommation d’eau. “Nous étions face à des étudiants et des ingénieurs chevronnés venus du monde entier” explique Zeineb, la plus jeune de la compétition.

Un sacré challenge pour ces jeunes adolescentes, membres de l’association tunisienne pour l’avenir des sciences et de la technologie (ATAST).

tunisie atast

Si ces jeunes adolescentes ont excellé, c’est grâce à l'encouragement de leur encadrant Hatem Slimane et la récompense d’un travail acharné de toute une équipe composée de Azza Kheffi, Haithem Belhaj Khelifa et Yassine Zakhema, note un statut publié sur la page Facebook de l’association.

“Nous avons pu développer un nouveau système qui permet de résoudre tous les problèmes d’eau dont notamment les fuites d’eau, de rationaliser la consommation d’eau et d’économiser les dépenses, et ce à l’aide une application android” réplique Hatem Slimane, le président de l'association en manifestant son souhait de collaborer avec la Société Nationale d'Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE).

Ainsi, cette récompense vient s'ajouter à la longue liste des prix obtenus par l’association au nom de la Tunisie dans différentes compétitions internationales.

“131 médailles internationales sont à son actif” précise Hatem Slimane dans une interview accordée au HuffPost Tunisie.

Le président de l’ATAST a fait savoir que “c’est la quatrième fois que la Tunisie fait part de cette compétition”. “On a eu déjà un prix similaire en 2014, mais c’est la première fois qu’on participe avec des candidats si jeunes” a-t-il précisé en ajoutant que ce projet a été également primé en 2017 lors d’une compétition tenue à New York.

Interrogé sur les problèmes rencontrés, Slimane a évoqué les difficultés financières et le manque de moyens qui inhibent parfois les ambitions des jeunes.

Créée en 2012, l’ATAST est considérée comme un dénicheur de talents et des idées créatives venant de jeunes tunisiens. Avec ses 8 branches éparpillées sur tout le territoire, l’association compte s’élargir en ouvrant à Tunis.

Des clubs, des workshops et des festivals sont généralement organisés à l'honneur des jeunes créatifs tunisiens, a souligné le président de l'ATACT. "Le prochain rendez-vous, I FEST , sera le 18 mars prochain à Monastir" a-t-il indiqué en précisant que plus de mille participants venant d'une vingtaine de pays seront attendus.

LIRE AUSSI : La Tunisie médaillée d'or et d'argent dans une compétition internationale de robotique aux États-Unis (VIDÉOS, PHOTOS)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.