MAROC
04/02/2018 09h:07 CET | Actualisé 04/02/2018 15h:44 CET

The Voice Kids: le Marocain Hamza Labyad remporte la victoire

MBC The Voice Kids

TÉLÉVISION - Le public a fait son choix. Grâce aux votes, le finaliste marocain de The Voice Kids, Hamza Labyad, a remporté samedi soir la deuxième saison de la version arabe de la compétition diffusée en direct sur MBC 1.

"C’est incroyable! C’est comme un rêve!", a-t-il déclaré à la presse sur place après l’émission.

Hamza gagne ainsi un chèque de 200.000 riyals saoudiens (près de 477.228 dirhams marocains), une bourse d’étude, et un voyage en famille à Disneyland Paris.

Grâce à cette victoire, le petit marocain pourra également signer un contrat d’enregistrement avec le label Platinum Records basé à Dubaï, et sortir prochainement son premier single.

"Merci à tous ceux qui m'ont encouragé, qui ont voté pour moi, et qui m'ont soutenu. Merci à Kadem Al Sahir, merci à ma mère, mon père, mes frères, et au peuple marocain", a tweeté Hamza Labyad après sa victoire. "Je veux dédier cette victoire à toute personne du monde arabe qui se bat. Je ne sais pas comment vous remercier. Merci du fond du coeur."

Les internautes qui suivaient la compétition étaient unanimes et ravis du résultat. Le hashtag "MBC The Voice Kids" est vite remonté dans le top tweet mondial.

Félicitations Hamza Labyad… Petit enfant mais grand talent

Pendant la finale, le chanteur de 10 ans a impressionné le jury en interprétant des chansons du répertoire arabe classique, comme "Al Hob Ih" de la diva égyptienne Oum Kelthoum, ou encore "Al Loeloe Al Mandoud" du Syrien Sabah Fakhri.

Chose promise, chose due

Favori du public depuis le début du concours, le petit marocain avait pour coach le chanteur iraqien Kadem Al Sahir qui lui avait promis, dès sa première participation, de le faire gagner et de lui écrire une chanson.

Celui qu’on surnomme le "César de la chanson arabe" avait déjà permis à une de ses disciples de la première saison, la Libanaise Lynn Al Hayek, de remporter la compétition.

LIRE AUSSI: