ALGÉRIE
03/02/2018 10h:49 CET | Actualisé 03/02/2018 10h:49 CET

Parcs technologiques : l'ANPT va investir 15 milliards de dinars pour relancer les projets de quatre Technoparcs

JEAN-FRANCOIS MONIER via Getty Images
Photo d'illustration

Les quatre projets de Technoparcs dans les wilayas d’Alger, Oran, Annaba et d’Ouargla seront relancés grâce à un investissement de l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT), a-t-on appris du directeur général de cet organisme, Abdelhakim Bensaoula.

«Ces quatre projets ont été gelés en raison de la situation économique du pays, puis «dégelés» depuis plus d’un an. L’investissement dégagé par l’ANPT dépasse les quinze milliards de DA et permettra le lancement des travaux comme prévus au cours de l’année 2018», a indiqué à l’APS le même responsable, ajoutant que le Technoparc de Belgaid (Oran) sera finalisé avant les jeux méditerranéens 2021.

«Nous avons eu des entretiens avec les autorités locales de la wilaya d’Oran. Nous nous sommes engagés à achever le projet du Technoparc en 2020, avant ce grand rendez-vous sportif», a souligné M. Bensaoula, ajoutant que les démarches administratives et les études d'architecture pour le lancement des travaux sont déjà en cours.

Les travaux de viabilisation du Technoparc de Belgaid, qui s’étend sur une superficie de 32 hectares, ont été effectués au cours de l’année 2017, grâce à un investissement initial de l’Etat de l’ordre d’un milliard de dinars.

Le projet du Technoparc d’Alger devra être réceptionné dans les mêmes délais, en 2020, alors que l’échéance n’a pas encore été fixée pour le parc technologique d’Annaba. Le DG de l’ANPT doit se rendre prochainement à Annaba pour faire des prospections de terrain avec les autorités locales.

Dans les grandes villes, il existe souvent des problèmes de disponibilité d’assiettes foncières pour la réalisation de ce genre de projets, qui exige des superficies importantes, a expliqué le même responsable.

A Ouargla, le problème du foncier ne se pose pas. Les études ne devront pas tarder à être lancées, a assuré le même responsable, estimant que la réalisation de ces quatre parcs participera à la promotion des TIC et le lancement des startups dans ces régions.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.