ALGÉRIE
03/02/2018 06h:39 CET | Actualisé 03/02/2018 10h:14 CET

Grève du Cnapeste: les parents d'élèves appellent à un dialogue "constructif" et "responsable"pour éviter l'irréparable

Archives

L'Association nationale des parents d'élèves (Anpe) a protesté «énergiquement» contre la grève illimitée lancée depuis mardi par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste) et appelé à un dialogue "constructif" et "responsable" pour éviter l'irréparable, a-t-elle écrit dans un communiqué publié vendredi.

"L'Anpe proteste énergiquement pour ces épisodes de grèves inutiles destructrices de la vie scolaire (...). L'Anpe lance un appel à œuvrer pour un dialogue constructif et responsable pour éviter l'irréparable", lit-on dans le communiqué rendu public en réaction à la grève illimité du Cnapeste qui se poursuit depuis mardi en dépit de la décision de la justice la qualifiant d'"illégale".

Les principales revendications de ce syndicat autonome portent sur le plein respect de la teneur des conventions signées avec le ministère de l'Education nationale, notamment en ce qui concerne la régularisation de la situation des personnels occupant des postes en voie de disparition, la médecine du travail, l'actualisation de la prime de zone pour le travail dans le sud, le logement et les promotions.

Jeudi, les partenaires sociaux signataires de la Charte d'éthique du secteur de l'Education nationale ont indiqué dans un communiqué que cette grève était "injustifiée" et qu'elle donne une "image négative"du mouvement syndical devant l'opinion publique.

Engagée à respecter et soutenir l'accord en faveur d'une "stabilisation durable" de la Charte d'éthique du secteur de l'Education nationale, signée le 29 novembre 2015 à Alger, l'Anpe se bat, selon le communiqué, pour la protection et la sauvegarde de l'école républicaine dont l'accès gratuit aux enfants algériens est garanti par la Constitution.

Les parents d'élèves considèrent la grève comme une «fuite en avant, un complexe et un dérapage syndical», exprimant leur «désarrois» et leur «frustration» de voir l'avenir de leurs progénitures compromis, a déploré l'Anpe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.