MAROC
02/02/2018 13h:20 CET

Mondial 2026: À Casablanca, le président de la FIFA espère que la procédure de candidature sera "saine"

Rupak De Chowdhuri / Reuters
FIFA President Gianni Infantino speaks during a news conference after a FIFA Council meeting in Kolkata, India, October 27, 2017. REUTERS/Rupak De Chowdhuri

FOOTBALL - Le président de la FIFA s'est exprimé ce vendredi à Casablanca, à l'occasion de la 40e assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF). Gianni Infantino a notamment plaidé pour un assainissement des procédures de candidature pour la course au Mondial 2026, dans laquelle le Maroc s'est lancé face au trio États-Unis-Mexique-Canada.

"Pour que les choses puissent se passer en toute clarté, nous avons mis en place des procédures transparentes et saines", a affirmé le président de la FIFA, relevant que "pour la première fois de l’histoire, ce sont les membres eux-mêmes qui décideront du pays qui va accueillir la plus grande des compétitions de football", rapporte la MAP.

Gianni Infantino, à la tête de la FIFA depuis 2016, a ensuite invité tout le monde à agir pour que cette procédure de candidature soit "la meilleure, la plus saine et qu’à la fin tout le monde applaudisse le vainqueur".

Il a également appelé les pays à rester neutres dans cette procédure. "Une allusion à l'obligation, selon la FIFA, pour les délégués de la CAF, de ne pas montrer publiquement leur appui à la candidature du Maroc", rapporte l'AFP.

Le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, a en effet apporté publiquement et à plusieurs reprises son soutien à la candidature du Maroc à la Coupe du monde 2026 ces derniers mois.

Le président de l'instance mondiale du football, qui a tenu à remercier, en arabe, la CAF et le Maroc pour leur accueil chaleureux, s'est également dit "heureux d’être dans ce continent qui adore le football. Au-delà même de l’amour, il est passionné de football" a-t-il poursuivi, signalant que la mission de faire grandir cette passion, est la préoccupation primordiale de "nous tous ensemble".

"Nous avons engagé (au sein de la FIFA) des réformes de transparence et de bonne gouvernance pour assurer le développement du football africain", a-t-il fait valoir.

"Nous avons augmenté le nombre des membres du conseil africain à la FIFA, nous avons mis en place le sommet exécutif qui constitue une occasion propice pour discuter l'avenir du football, nous avons augmenté la dotation de la CAF à 100 millions d’euros, nous avons aussi augmenté le nombre des équipes qualifiées à la Coupe du monde qui seront désormais 9 (au lieu de 5) à partir de 2026, ce qui pourrait faire rêver beaucoup de pays africains à disputer le mondial", a-t-il énuméré.

Lors de cette assemblée générale, qui se tient en marge du Championnat d'Afrique des nations (CHAN 2018) organisé au Maroc, plusieurs décisions seront prises dans la perspective de développer le ballon rond africain.

Aux côtés d'Infantino, cette 40e assemblée générale de la CAF était marquée par la présence du président de la CAF Ahmad Ahmad, du ministre de la Jeunesse et des sports Rachid Talbi Alami et du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjâa.

LIRE AUSSI: