ALGÉRIE
01/02/2018 03h:35 CET | Actualisé 01/02/2018 03h:35 CET

Thon rouge: le quota de l'Algérie est de 1.300 tonnes en 2018

Giordano Cipriani via Getty Images
Large group of Yellowfin tuna.

Le quota de thon rouge de l’Algérie pour l'année 2018 est de 1.300 tonnes, a indiqué mercredi à Mostaganem le Directeur général de la pêche au ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Taha Hamouche.

Le quota de l’Algérie de thon rouge est passé de 130 tonnes en 2010 à 1300 tonnes en 2018, a souligné M. Hamouche au cours d'une visite d’inspection des infrastructures, relevant de son secteur, dans la wilaya de Mostaganem.

Le Directeur général de la pêche a ajouté que le quota réservé à l'Algérie devra augmenter en 2019 pour atteindre 1.400 tonnes puis 1.600 en 2020, rappelant que ceux de 2016 et de 2017 ont atteint dans leur ensemble 1.460 tonnes pêchées par la flottille battant pavillon algérien.

"L'Algérie a demandé à augmenter son quota de thon rouge et la possibilité de créer des fermes d’engraissement de cette espèce halieutique et a reçu, dernièrement, l’aval de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique", a-t-il dit.

M. Hamouche a souligné qu’un nombre d’investisseurs en engraissement de thon rouge ont soumis leurs études inhérentes à la création de fermes lesquels ont été approuvés dans l’espoir de voir ces fermes concrétisées sur le terrain cette année ou l’année prochaine.

Les stocks mondiaux de thon rouge en Atlantique ont augmenté de 13.000 tonnes en 2015 à 19.000 en 2016 et plus de 23.000 tonnes en 2017, a-t-on fait savoir.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.