MAROC
01/02/2018 05h:46 CET

Le BCIJ démantèle une cellule terroriste de 7 membres à Tanger et Meknès

DR

TERRORISME - Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national (DGST), a démantelé ce 1er février une cellule terroriste composée de sept membres opérant entre les villes de Tanger et Meknès, annonce le ministère de l'Intérieur. Une opération qui entre "dans le cadre de la surveillance des menaces terroristes contre la sécurité du royaume", précise la même source.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les membres de cette cellule projetaient de rejoindre les rangs d’une branche de Daech, ont adhéré à la propagande et à la diffusion de l’agenda criminel de l'organisation terroriste, et comptaient mener des attaques "visant à porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens", poursuit le communiqué.

Les perquisitions menées ont permis la saisie de nombreux équipements électroniques, d'armes blanches, mais aussi de "livres et de manuscrits faisant l'apologie de la pensée extrémiste", précise le ministère.

Les mis en cause seront déférés devant la Justice sitôt l'enquête terminée, qui se poursuit sous la supervision du Parquet général.

En décembre dernier, le BCIJ livrait un bilan annuel, indiquant avoir démantelé en 2017 neuf structures terroristes, neutralisé 186 terroristes présumés et arrêté 20 returnees, soit les personnes ayant regagné le Maroc après un passage dans un foyer de tension.

LIRE AUSSI: