MAROC
30/01/2018 13h:35 CET

Pétrole: Le gouvernement espagnol répond aux inquiétudes des Canaries sur les prospections du Maroc

Getty Images/iStockphoto

ESPAGNE - L'affaire plombe depuis quelques semaines les relations entre les Îles Canaries et le Maroc. Au début du mois de janvier, plusieurs partis politiques espagnols se sont opposés catégoriquement à la prospection pétrolière, autorisée par le Maroc à une entreprise italienne, à une centaine de kilomètres des côtes des Îles Canaries.

Ces derniers ont notamment rejeté ces prospections car elles pourraient "mettre en péril la riche biodiversité des eaux canariennes et la principale industrie, le tourisme", rapportait le quotidien local El Diaro de Lanzarote.

Des garanties du Maroc

Ce mardi, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Alfonso Dastis, a fait une mise au point sur cette situation, suite à une réunion avec Fernando Clavijo, président du gouvernement des Canaries.

"Aujourd'hui, nous avons demandé aux conseillers de Fuerteventura et Lanzarote une réunion avec le ministre des Affaires étrangères pour recueillir des informations sur l’autorisation de prospection pétrolière par le Maroc, et nous attendons des garanties de transparence et de sécurité."

Le ministre a ainsi affirmé que le Maroc avait donné des garanties à l'Espagne que l'exploration pétrolière "se fera dans ses eaux territoriales", rapporte l'agence de presse Europa Press.

Ce dernier a insisté sur le fait que les deux pays sont en contact "permanent" pour éviter tout "malentendu ou surprise", explique la même source. Le ministre a également souligné la volonté du gouvernement espagnol de garder des "relations de bon voisinage" avec son voisin du sud.

LIRE AUSSI: