TUNISIE
29/01/2018 07h:52 CET

La Tunisie rayée de la liste des pays musulmans: Al-Azhar précise

Asmaa Waguih / Reuters
Asian Muslim students walk inside the Al-Azhar mosque in Cairo, Egypt, May 7, 2015. Picture taken May 7, 2015. To match Special Report EGYPT-ISLAM/AZHAR REUTERS/Asmaa Waguih

Depuis quelques jours, une information portant sur la suppression de la Tunisie de la liste des pays musulmans par Al Azhar, grande institution de l'islam sunnite basée au Caire, enflamme la toile.

Massivement relayée sur les réseaux sociaux, l’information a déchaîné critiques et indignations allant jusqu'à relancer le débat sur une véritable polémique portant notamment sur la dot de la femme et l’égalité dans l’accès à l’héritage en Islam.

Dimanche, un communiqué d’Al Azhar est tombé pour apaiser les tensions. “Aucun commentaire ni déclaration concernant la Tunisie n’a été publié" rassure l’université Al Azhar en exprimant sa surprise face à cette rumeur.

“Une telle liste n’existe même pas" souligne-t-elle en appelant à la nécessité d’enquêter sur l’exactitude des informations diffusées.

En effet, la rumeur a été déclenchée suite aux déclarations du religieux Mohamed Chahat El Jondi, de l'institution religieuse, dans le journal égyptien “Al Baweba”. Ce dernier a estimé que la Tunisie "poursuit son abaissement de la dignité de la femme en s'attaquant aux constantes de l'Islam". Une réaction qui intervient suite aux propositions de la commission des libertés individuelles et de l'égalité concernant l'abolition de l'institution de la dot et l'égalité en héritage en Tunisie. Il est rappelé que ces propositions sont encore à l’étude et rien n’a été tranché.

À noter que la commission des libertés individuelles et de l’égalité, chargée de présenter un rapport relatif à l'amélioration des libertés individuelles conformément à la Constitution de 2014, mais également aux standards internationaux, terminera ses travaux le 20 février prochain. Son rapport sera remis par la suite au président de la République.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.