ALGÉRIE
28/01/2018 12h:27 CET | Actualisé 28/01/2018 12h:27 CET

Paul Kagamé prend la présidence de l'Union africaine

SAUL LOEB via Getty Images
Rwandan President Paul Kagame speaks during a discussion on 'Flagship Reforms for a More Effective African Union,' at the Brookings Institution in Washington, DC, September 21, 2017. / AFP PHOTO / SAUL LOEB (Photo credit should read SAUL LOEB/AFP/Getty Images)

Le président rwandais, Paul Kagamé, a pris, dimanche à Addis-Abeba, la présidence de l’Union africaine (UA) lors des travaux de la 30ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement.

La prise de la présidence tournante de l’organisation panafricaine, par le président Kagamé (60 ans), pour un mandat d’un an a eu lieu pendant une réunion à huis clos, avant la cérémonie d’ouverture du sommet des chefs d’Etat qui se tient à Addis-Abeba, les dimanche 28 et lundi 29 janvier.

Paul Kagamé qui succède au Guinée Alpha Condé, a fait des reformes de l’organisation panafricaine l’épine dorsale de son programme pour l’année 2018.

Né le 23 octobre 1957 à Gitarama, dans le centre du Rwanda, Paul Kagamé a occupé plusieurs postes notamment celui de chef des renseignements de l'armée avant de créer à la fin des années 1980, le Front patriotique rwandais (FPR), un mouvement rebelle d'origine tutsi, pour le renversement du régime pro-hutu rwandais de l’époque marqué par la guerre civile.

Il devient vice-président et ministre de la défense du Rwanda de 1994 à 2000, avant d’être élu président de la République par le Parlement, en avril 2000. Suite à l'instauration d'une nouvelle Constitution, il est élu au suffrage universel en 2003, puis réélu en 2010 et en 2017.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.