TUNISIE
27/01/2018 08h:08 CET | Actualisé 27/01/2018 10h:04 CET

Le ministre de l'Agriculture absent d'une audition à l'ARP, les députés boycottent la plénière

Tunisian Prime Minister Habib Essid delivers a speech at the Assembly of People's Representatives in Tunis, Tunisia January 11, 2016.  REUTERS/Zoubeir Souissi
Zoubeir Souissi / Reuters
Tunisian Prime Minister Habib Essid delivers a speech at the Assembly of People's Representatives in Tunis, Tunisia January 11, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi

Les députés de l’ARP ont boycotté, samedi, une séance plénière au cours de laquelle, ils envisageaient d'adresser des questions orales au ministre de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb. Ils protestent contre l’absence de ce dernier, et la présence, à sa place, du secrétaire d'Etat aux Ressources Hydrauliques et la Pêche, Abdallah Rabhi.

Samir Taieb ne s'est pas présenté devant les parlementaires samedi, parce qu'il s'est rendu à l’ile de Djerba pour présider un rassemblement populaire organisé par son parti Al Massar, ont indiqué les députés mécontents.

Le député Imed Daimi, a fustigé le comportement du ministre qui, d'après lui, "donne priorité à l’engagement partisan au détriment du travail gouvernemental". Il a appelé les députés à boycotter la plénière, en protestation contre ce qu’il a qualifié de " manque de respect envers le parlement ".

De son côté, le parlementaire Hedi Soula a critiqué l’absence du ministre soulignant que "l'intérêt du pays doit primer sur les intérêts partisans ".

Soula a toutefois tenu à avoir une réponse directe du ministre à ses questions relatives à "la prolongation illégale du service de certains responsables du ministère et aux nominations partisanes".

Pour sa part, le député Fayçal Tebbini, a appelé à retirer la confiance du ministre, en raison de son humiliation du parlement et de son faible bilan.

Les députés se sont, par ailleurs, dit attachés à adresser leurs questions au ministre, étant donné l’importance des problématiques à soulever, dont la pollution maritime, les menaces qui pèsent sur la richesse maritime et les dépassements enregistrés à cet égard.

Réagissant aux propos des députés, Abdallah Rabhi a fait savoir que le ministre s’est absenté pour une mission de travail devant être réalisée dans l'urgence.

Le ministre de l'agriculture s'explique

De son côté, le ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb, a affirmé,lors d’une visite du projet de la station de dessalement de l'eau de mer, de Djerba, que son absence lors de la séance plénière devant se tenir aujourd'hui à l'Assemblée des représentants du peuple, a été dictée par les exigences du travail sur le terrain et ne reflète aucunement un manque de respect envers le pouvoir exécutif.

Le ministre s’est dit prêt à répondre, ultérieurement, à toutes les questions des députés, soulignant que le secrétaire d'Etat qui était présent pouvait répondre à toutes les interrogations, étant un membre du gouvernement.

Taieb a, par ailleurs, indiqué que la visite à Djerba vise à accélérer l’avancement du projet de dessalement de l'eau de mer qui a accusé un retard, faisant remarquer que sa présidence du meeting de son parti prévu pour samedi après-midi, intervient dans le cadre de ses activités en dehors des heures de travail.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.