ALGÉRIE
26/01/2018 06h:25 CET | Actualisé 26/01/2018 06h:33 CET

Disparition de la moudjahida Fettouma Ouzegane

Facebook/ Fettouma Ouzegane

La moudjahida Fatima Ouzegane, veuve du chahid Abderrahmane Rebaine, est décédée jeudi à l'âge de 90 ans, a-t-on appris du ministère des Moudjahidine.

Née le 24 janvier 1928 à Alger, la défunte a rejoint les rangs de la révolution nationale en 1956 aux côtés de son époux Abderrahmane Rebaine.

Arrêtée et emprisonnée le 31 janvier 1958 elle est libérée en décembre 1959 et poursuit de suite son combat en tant que moussabila (fidaïa), jusqu'à l'indépendance.

Elle était très proche des militants du combat démocratique et soutenaient les luttes féministes contre les aberrations des législations.

Eprise de liberté et de justice, elle était membre de la Ligue Algérienne Des Droits de l'homme (LADDH) dont la réunion de constitution s'est tenue dans son propre domicile.

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a adressé un message de condoléances à la famille de la défunte notamment son fils Fawzi Rebaine et ses compagnons d'armes, dans lequel il a exprimé "ses condoléances les plus attristées et sa profonde compassion".

La défunte sera inhumée aujourd'hui après la prière du vendredi, au cimetière d'El-Alia à Alger.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.