MAROC
24/01/2018 07h:17 CET

Le nouveau ministre de l'Éducation victime d'un canular sur Twitter

Twitter / AmzaziMa

INTERNET - Après le chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani, Nasser Bourita (Affaires étrangères) ou encore Adelouafi Laftit (Intérieur), c'est au tour de Saïd Amzazi, fraîchement nommé ministre de l'Éducation, d'être victime d'un canular sur Twitter.

Un faux compte attribué à Saïd Amzazi a ainsi surgi sur le réseau social à l'oiseau bleu, au lendemain de sa nomination par le roi ce 22 janvier, suscitant de nombreuses réactions et commentaires. Contacté par le HuffPost Maroc, Saïd Amzazi affirme ne pas être au courant de l'existence de ce compte Twitter, précisant qu'il n'a pas l'intention par ailleurs d'être prochainement présent sur le réseau social.

Toujours pas revendiqué, le canular porte la patte de l'Italien Tommasso Debenedetti, devenu célèbre pour créer régulièrement de faux comptes sur Twitter. Et on tomberait presque dans le panneau. Pour s'assurer plus de crédibilité, le compte pseudo-officiel @AmzazizMa s'est ainsi abonné aux comptes de nombreux médias et journalistes marocains.

Mais un détail sème vite le doute: le premier et seul tweet pour l'instant sur le compte de Amzazi souhaite "Bienvenues" à ses abonnés. Ce mot, volontairement mal orthographié, était également utilisé dans les premiers tweets des faux-comptes, depuis supprimés, de El Othmani, Bourita et Laftit.

amzazi twitter

twitter

Tommasso Debenedetti avait alors révélé la supercherie au bout de quelques heures, avouant qu'il était derrière la création de ces comptes. Spécialiste des blagues et des rumeurs sur les réseaux sociaux, comme la mort de personnalités, il expliquait en 2013 à l'AFP vouloir "démontrer la fragilité des médias sociaux" en invitant les journalistes "à être plus prudents" face aux fausses informations qui circulent sur la toile.

LIRE AUSSI: