ALGÉRIE
22/01/2018 09h:07 CET | Actualisé 22/01/2018 15h:05 CET

Le plan de sauvegarde de la Casbah d'Alger par les chiffres

Daikha Dridi

Le HuffPost Algérie publie pour ses lecteurs un résumé des informations présentées le dimanche 21 janviers 2018 lors de la réunion internationale d’experts sur la sauvegarde et la revitalisation de la Casbah d’Alger.

La surface entière du secteur sauvegardé est de: 105 hectares

Elle englobe quatre communes d’Alger: la commune de la Casbah, celle de Bab el Oued, de Oued Koriche et d’Alger centre.

La population qui habite le secteur sauvegardé est de: 52 000 habitants

Le nombre de bâtisses est de : 1816

La somme attribuée pour la mise en oeuvre du plan de sauvegarde est de : 24 milliards de DA (attribués en 2013)

Sur les 1816 parcelles qui constituent le secteur sauvegardé:

605 sont dans un état de dégradation moyen ou superficiel

507 sont dans un état de dégradation avancé

331 sont dans un état de dégradation extrême

373 sont vides ou en état de ruines

De 2008 à 2014 des “travaux d’urgence” ont été réalisés en deux phases: la première entre 2008 et 2011 et la deuxième entre 2012 et 2014.

En tout 717 bâtisses ont été touchées par les travaux de rénovation.

Le coût global des travaux d’urgence s’est élevé à: 1,56 milliards de dinars

Aprsè les travaux d’urgence, une stratégie d’intervention a été mise au point suivant un “plan d’attaque”. Ce plan comprend la restauration de:

7 monuments majeurs

5 lieux de culte

37 ruines et ou vides prioritaires

51 bâtisses évacuées par la wilaya

Ce sont là 212 interventions programmées qui ne nécessitent pas de relogement

Ensuite il restera des interventions qui nécessiteront le relogement des habitants de:

103 bâtisses en dégradation extrême ou menaçant ruine

9 maisons historiques

Pour ce qui est des travaux de restauration des édifices de la Citadelle d’Alger, lancés en juin 2012 et qui sont en cours de réalisation ils comprennent:

restauration citadelle alger

La Poudrière

Les Palais des Beys, Batterie 4

Les Casemates

Le Pavillon d’été

Le Hammam des Janissaires

Le Quartier des janissaires

Les Nouvelles mosquée du Dey

Le Palais du Dey

La restauration de la Mosquée Ketchaoua est achevée.

La réalisation en cours de la station de métro et musée Place des Martyrs et la mise en valeur des vestiges archéologiques.

La wilaya d’Alger a également entamé la réhabilitation des réseaux d’assainissement et collecteurs. L’éradication de 90 points noirs et évacuation de 10 000m3 d’ordures et autres déchets. L’aménagement de 10 placettes. La réparation de l’éclairage public et enfin l’installation d’une unité spéciale de l’entreprise de nettoyage de la ville d’Alger Netcom avec 30 baudets et 174 agents communaux.

ramassage des ordures casbah alger

Les exposés ont été faits par plusieurs représentants des pouvoirs publics qui sont ou qui ont été en charge du dossier de sauvegarde de la Casbah d’Alger: M. Zekkagh, directeur de l’Office national des biens culturels protégés, Mme Sadqi, directrice de l’Agence nationale des Secteurs conservés et M. Berkoun, directeur des équipements publics de la wilaya d’Alger. La mise en oeuvre du plan de sauvegarde de la Casbah qui était du ressort du ministère de la Culture est passée en 2016 aux services de la wilaya d’Alger.

Lire aussi: "Il n'a jamais été question de déclasser la Casbah d'Alger du patrimoine mondial" (UNESCO)

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.