TUNISIE
21/01/2018 18h:30 CET

Le ministère des Affaires culturelles doublera le budget du livre en 2018

Le ministre des affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine a annoncé, samedi, lors d’une séance plénière à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) que le ministère doublera le budget consacré au livre tunisien, au cours de l’année 2018, soulignant, à cette occasion que la promotion du secteur du livre tunisien au niveau de l’écriture, de la publication et de la distribution représente aujourd’hui une des plus importantes priorités de son département.

A ce propos, le ministre a fait savoir que son département œuvre pour la mise en place d’une nouvelle dynamique dans le secteur du livre à travers l’élaboration d’un diagnostic du système de production du livre, la consolidation des principes et des mécanismes de la bonne gouvernance, en plus de l’amélioration de la gestion de la subvention consacrée à ce secteur et de l’élargissement de la base des créateurs bénéficiaires.

Il a évoqué la tenue, dernièrement, à Tunis, du Congrès des éditeurs arabes et de la Conférence des ministres arabes de la Culture qui ont offert l’occasion d’examiner le secteur du livre au niveau arabe en proposant des solutions pour l’améliorer et le développer.

Lors de cette séance plénière, Mohamed Zine El Abidine a rappelé que la Tunisie a mis en place au cours de l’année 2017 le programme “Tunisie, villes des lettres et du livre” dans le but de réconcilier le lecteur avec le livre, précisant que dans le cadre de ce programme les bibliothèques publiques et régionales ont été enrichies par de nouvelles acquisitions.

A ce sujet, El Abidine a fait savoir qu’au cours de cette année 1 million 300 mille dinars ont été alloués pour l’acquisition 655 titres tunisiens ce qui a permis de faire bénéficier 68 éditeurs et 68 écrivains, ajoutant, dans le même contexte, que 360 mille dinars ont été alloués à l’achat de 23 magazines et périodiques culturelles.

Le ministère des affaires culturelles a consacré, lors de cette période, environ 900 mille dinars pour la subvention du papier destiné à la diffusion des livres littéraires, des beaux livres et de ceux destinés aux enfants, a révélé le ministre.

Il a aussi indiqué que le Fonds d’appui à la création littéraire et artistique a financé 22 projets d’une valeur de 381 mille dinars, signalant à ce sujet que le ministère doublera le budget consacré au livre tunisien au cours de l’année 2018, pour atteindre 2,6 millions de dinars contre 1,3 million de dinars au cours de l’année 2017.

S’agissant de la présence du livre tunisien dans les foires et les manifestations internationales, le ministre des affaires culturelles a mentionné que la Tunisie a participé, au cours de l’année 2017, à 11 manifestations internationales, et expédié 12 tonnes de livres tunisiens.

Le ministre a tenu, par ailleurs, à souligner l’intérêt de son département pour rétablir le système des prix nationaux pour la création à travers une nouvelle vision (dans le cadre d’une journée nationale par exemple).

Evoquant “l’affaire de corruption” dans le Centre Culturel International de Hammamet, le ministre a fait savoir que le centre fait face à des “suspicions de mauvaise gestion et absence de gouvernance ” et non de “corruption”, signalant, à ce sujet que le dossier du centre est entre les mains d’une commission d’enquête qui publiera prochainement son rapport.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.