MAROC
21/01/2018 14h:42 CET | Actualisé 21/01/2018 14h:43 CET

"Marche des femmes" contre Trump: ces stars ont participé aux rassemblements

instagram / felicity huffman

MARCHE DES FEMMES - Des têtes d'affiche, mais aussi des centaines de milliers d'anonymes dans les rues des plus grandes villes américaines. La "Marche des femmes" et ses bonnets roses emblématiques, qui avaient défié Donald Trump il y a un an, ont fait un retour en force samedi 20 janvier, portés par le mouvement #Metoo et les élections de novembre prochain.

New York, Washington, Philadelphie, Boston ou Denver ont manifesté. La plus grande marche a eu lieu à Los Angeles, deuxième ville du pays, avec quelque 600.000 manifestants, a tweeté le maire démocrate Eric Garcetti (300.000 selon le shérif du comté de Los Angeles. 750.000 personnes avaient défilé l'an dernier).

Dans la ville abritant Hollywood, les stars étaient au rendez-vous. Appelant à "une révolution du désir", Natalie Portman a galvanisé les manifestants en soulignant que "l'an dernier, nous parlions du début d'une révolution (...) Aujourd'hui, grâce à vous, la révolution est en marche!"

À ses côtés, les actrices Eva Longoria, qui a plusieurs fois exprimé son soutien au mouvement #MeToo et est l'une des initiatrices de "Time's up", et Constance Wu.

Women’s march Los Angeles January 20th 2018

Une publication partagée par Natalie Portman (@nportmanofficial) le

L'actrice Scarlett Johansson a également pris la parole. "L'égalité des sexes ne peut pas exister seulement en apparence, elle doit exister à l'intérieur de nous. Nous devons prendre la responsabilité, non seulement de nos actions, mais de ce que nous sommes. Nous devons faire que soit de notre responsabilité de nourrir nos propres egos de manière équilibrée, d'apprendre à nos enfants à être autonomes, et d'être des exemples pour eux", a-t-elle lancé à la foule, dans un micro tenu par l'actrice Mila Kunis.

Sans le nommer, l'actrice s'est également adressé à l'acteur James Franco, rattrapé par un scandale lié à des comportements sexuels déplacés, le soir même où il s'affichait avec le pin's "Time's up" contre le harcèlement sexuel. "Comment peut-on soutenir publiquement une organisation qui aide les victimes d'agressions sexuelles et s'en prendre en même temps, en privé, à des personnes qui n'ont pas de pouvoir?", a-t-elle demandé, avant de lancer: "J'aimerais qu'on me rende mon pin's, au fait".

Sophia Bush, Gina Rodriguez, Viola Davis, Lupita Nyong'o, Allison Janney, Paris Jackson ont aussi pris part au rassemblement organisé sous le soleil de Los Angeles.

We are worthy!!!❤ 🎥:@cnn

Une publication partagée par Viola Davis (@violadavis) le

SIGNS UP, TIME’S UP. #PowerToThePolls #WMLA2018

Une publication partagée par Lupita Nyong'o (@lupitanyongo) le

L'acteur Mark Ruffalo, figure de l'opposition à Donald Trump, a quant à lui participé à la marche de New York.

You go young women. Proud of you. #womensmarch2018 #womensmarch #powertothepolls2018 #powertothepolls

Une publication partagée par Mark Ruffalo (@markruffalo) le

Au festival de cinéma de Sundance, dans l'Utah, les manifestants emmenés par Jane Fonda ont aussi bravé le froid et la neige pour manifester.

LIRE AUSSI: