MAROC
21/01/2018 06h:43 CET

Afghanistan: Une attaque terroriste dans un hôtel à Kaboul fait 6 morts

Omar Sobhani / Reuters
A man tries to escape from a balcony at Kabul's Intercontinental Hotel during an attack by gunmen in Kabul, Afghanistan January 21, 2018. REUTERS/Omar Sobhani TPX IMAGES OF THE DAY

ATTENTAT - Les forces spéciales afghanes ont mis fin au siège de l'hôtel Intercontinental de Kaboul, ce dimanche 21 janvier au matin, après 12 heures de lutte contre un groupe de trois hommes armés qui avait pris d'assaut le bâtiment, la veille, samedi en fin de journée, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nadjib Danish.

Un bilan provisoire fait état de six morts, cinq Afghans et une étrangère dont la nationalité n'a toujours pas été précisée. L'attaque a été revendiquée par les talibans, dont le porte-parole, Zabiullah Mujahid, a déclaré dans un communiqué diffusé par e-mail: "Hier soir, l'hôtel Intercontinental (...) a été attaqué. L'attaque a été menée par cinq de nos moudjahidines en quête de martyr".

Deux autres hommes armés avaient déjà été abattus la veille. Au départ, il avait été rapporté que le groupe d'assaillants comptait quatre membres.

"L’attaque est terminée, tous les assaillants ont été tués, 126 personnes ont été secourues dont 41 étrangers", a ajouté le porte-parole du ministère de l’Intérieur qui a confirmé la présence de quatre assaillants, dont les corps ont été retrouvés.

Le directeur de l'établissement, Ahmad Haris Nayab, sorti sain et sauf, a déclaré que les assaillants avaient pénétré dans la partie principale de l'hôtel en passant par les cuisines. Dès l'aube, d'épais nuages de fumée noire émanaient de l'hôtel, l'un des deux principaux établissements de luxe de la ville.

Jeudi, l'ambassade des Etats-Unis dans la ville avait diffusé une alerte concernant le risque d‘attaques visant des hôtels, alors que les Etats-Unis ont intensifié leurs opérations militaires contre les insurgés islamistes en dehors de Kaboul.

L'hôtel visé, souvent utilisé pour des conférences et des événements officiels, est situé sur une colline et placé sous haute protection. Il avait déjà été la cible d'attaques des talibans en 2011.

LIRE AUSSI: