TUNISIE
19/01/2018 11h:32 CET | Actualisé 20/01/2018 11h:49 CET

Quand les mots arabes conquièrent la langue française

"J'hallucine! Je suis choqué! Je suis choqué", s'exclame l'un des passants. Et bien oui, "Tous ces mots sont arabes!!", assure le présentateur de Franceinfo.

"Magasin, potiron, Bled, Tasse, Seum, Artichaut, Café, Jupe, Estragon, Kifer, Coton, Chiffre", une liste de mots que Julien Pain, le présentateur de "L'instant Détox", montre aux passants."À votre avis, dans ces mots-là  -qui sont des mots français ah- Lesquels viennent de l'Arabe?", demande-t-il aux passants.

Sans s'en rendre compte, les Français parlent arabe quotidiennement: "café, sucre, orange, coton, algèbre, épinards, magasin, jupe, cafard". 500 mots dans la langue française viennent de la langue arabe, soit 300 mots de plus que les les mots gaulois, la langue de leurs ancêtres.

"C'est un peu comme avec l'anglais. C'est une longue histoire d'amour et de désamour aussi", dépeint Jean Pruvost, lexicologue et auteur de "Nos ancêtres les arabes", à Franceinfo. "Il y a eu d'abord les conquêtes arabes. Ils se sont introduits et conquis l'Espagne. On venait de l'Europe entière pour rencontrer les savants arabes".

Ensuite pendant la colonisation, d'autres mots se sont introduits dans le langage courant, explique-t-il, en donnant comme exemple le mot "Bled". Vient ensuite la génération rap: "énormément de mots arabes passent, puisque ce sont des jeunes de cités, dont les parents viennent de Tunisie, du Maroc, d'Algérie, d'Afrique", explique-t-il.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.