TUNISIE
19/01/2018 07h:02 CET | Actualisé 19/01/2018 07h:03 CET

Les vols de bagages à l'aéroport Tunis-Carthage ont diminué de 70%, annonce le PDG de l'OACA

FETHI BELAID via Getty Images
A picture taken on July 19, 2016 at Tunis-Carthage International Airport shows a labourer transporting luggage next to a Tunisair plane. / AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Le Président Directeur Général de l'Office de l'aviation civile et des aéroports (OACA), Kamel Miled, a déclaré lors d'une audition à l'ARP, que le phénomène de vol de bagages à l'aéroport Tunis-Carthage a diminué de 70% par rapport aux années précédentes, et ce grâce à la mobilisation de Tunisair, de l'OACA et du ministère de l'Intérieur.

Les mesures prises consistent essentiellement en l'installation de système de caméras de surveillance, qui dit-il, a donné de bons résultats.

"Il faut dire que ces incidents arrivent dans tous les aéroports du monde, mais ceci n'excuse pas la gravité des faits" a-t-il ajouté.

Le vol des bagages à l'aéroport Tunis-Carthage constitue un fléau souvent fustigé par les passagers. Afin de le combattre, le ministère du Transport avait annoncé en septembre dernier, que les opérations de surveillance seraient multipliées.

De son côté, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, avait annoncé à la même période, que la plupart des agents de transport de bagages ont des antécédents judiciaires. Une enquête s'en était ainsi suivie, et avait révélé que la majorité des agents de transport des bagages avaient des démêlés avec la justice et avaient déjà été condamnés à des peines de prison.

Ces agents auraient alors été évincés de l'entreprise, selon Elyes Mnakbi.

Parmi les mesures prises pour lutter contre ce phénomène, le ministre du Transport avait annoncé que pour chaque avion, le vidage et le remplissage des soutes sera désormais effectué sous le regard d'un agent de contrôle, et que tout agent suspecté de vol ou ayant une plainte déposée à son encontre pour vol, sera interdit d'entrée à l'aéroport.

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.