TUNISIE
18/01/2018 12h:41 CET

Le tourisme espagnol menacé par la reprise touristique en Tunisie, affirme le Daily Mail

Zoubeir Souissi / Reuters
Russian tourists are pictured beside a swimming pool at the Steigenberger Kantaoui Bay resort, previously Imperial Marhaba hotel, in Sousse, Tunisia, September 29, 2017. Picture taken September 29, 2017. REUTERS/Zoubeir Souissi

Le tourisme en Espagne semble être menacé par l'apaisement de la situation socio-politique en Tunisie, en Turquie et en Egypte.

En effet, les vacanciers, en majorité les britanniques, ont laissé tomber ces destinations pendant les six dernières années, pour se prélasser sous le soleil espagnol.

Luis Callejón, Président de l'Aehcos -l'association des hôtels- a signalé que la menace la plus importante vient de la Tunisie, où de nouvelles connexions ont été confirmées entre les deux pays, la Tunisie et la Grande Bretagne, d'après le Daily Mail.

LIRE AUSSI: Le Foreign Office britannique assouplit ses recommandations pour les voyages en Tunisie

Le retour au calme dans les pays arabes, attire de nouveau les touristes, qui envisagent désormais de retourner vers ces destinations pour leurs vacances, autant intéressantes que pour les prix proposés.

Des prix difficiles à concurrencer pour l'Espagne, toujours selon le Daily Mail.

"Les directeurs touristiques admettent déjà n'avoir 'aucun espoir' de rivaliser avec la Turquie où une semaine dans un cinq étoiles en all-inclusive peut-être payée 400 euros (£355)" indique média britannique.

82 millions de touristes ont choisi l'Espagne en 2017. Une augmentation de 8.9% par rapport à 2016. Un chiffre qui la positionne à la 2e place des pays les plus visités après la France.

LIRE AUSSI: Tui Royaume-Uni et Irlande fera son retour en Tunisie à partir du mois de mai 2018

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.