18/01/2018 10h:22 CET | Actualisé 18/01/2018 10h:22 CET

En 2017, Samsung et Condor se partageaient plus de 52% du marché des smartphones en Algérie

PeopleImages via Getty Images
Cropped shot of a group of friends using their phones together outdoors

A fin décembre 2017, le fabricant algérien d’équipements électroniques, Condor Electronics, arrive en 2e place derrière le sud-coréen Samsung, sur le marché des smartphones en Algérie, selon les statistiques du site "StatCounter". Dans le monde, la domination du "couple" Samsung-Apple est de plus en plus indiscutable.

Sur la quinzaine de marques de smartphones vendues en Algérie, Samsung et Condor se partagent plus de 62% du marché, selon les statistiques du site StatCounter qui affiche la prépondérance des terminaux mobiles connectés dans la plupart des pays du monde.

Ainsi, selon ces statistiques, en une année, soit entre décembre 2016 et décembre 2017, la part de marché respective de ces deux fabricants a connu d’importants changements. Le géant sud-coréen, n°1 sur le marché algérien depuis plusieurs années, a perdu près de 5% de sa part de marché, passant de 34,72% à 29,93%. Quant au premier fabricant national de smartphones, Condor Electronics, il a vu sa part de marché multipliée par 3,3 au cours de la période considérée. C’est la première fois que la marque Condor apparaît sur les tableaux de bord de StatCounter. Selon ce cite, en décembre 2016, Condor arrive en 2e position sur le marché des smartphones en Algérie avec une par de 6,75%. Un an plus tard, toujours en 2e position, Condor fait un saut extraordinaire en passant à 22,93%.

Selon StatCounter, environ 12% des part de marché des smartphones sont attribués à des marques « Inconnues » (3e position). La 4e position sur le marché algérien des smartphones est détenue par l’autre sud-coréen, LG, qui enregistre une très légère hausse en décembre 2017 (5,55%) contre 5,34% un an plus tôt. A fin décembre 2017, les smartphones des marques chinoises, Huawei, Lenovo et Oppo occupent respectivement la 5e, 6e et 7e place. Huawei est passé de 4,55% à 5,67%, Lenovo en baisse de 5,87% à 3,19%, et Oppo a sensiblement amélioré ses résultats en une année passant de 1,58% en décembre 2016, à 5,26% en décembre 2017.

Présent uniquement dans le très haut de gamme, l’iPhone d’Apple enregistre une baisse sur le marché algérien, passant de 4,24% à 3,79% sur la période considérée.

Egalement en baisse, les marques Wiko et Sony Ericsson affichent respectivement des parts de marché de 3,48% et de 1,94%.

A noter aussi, selon StatCounter, les smartphones de Condor font une légère percée sur le marché tunisien, passant de 0,58% en décembre 2016 à 2,65% en décembre 2017. Toujours en Tunisie, fin 2017, le marché des smartphones était dominé par Samsung (40,52%), suivie de Huawei (17,22%), marques "inconnues" (10,83%), Lenovo (7%), Apple (6,2%), et Nokia (4,71%). Les marques de smartphones Alcatel, Wiko, et Sony Ericsson, sont en dessous de la barre des 2% chacune.

C’est au Maroc que Samsung se taille la plus importante part de marché, avec 64,53% (en baisse par rapport à 68,25% en décembre 2016) et où Apple est en 2e place avec 9,44%. Les

autres marques se partagent : LG (1,4%), Huawei (4,69%), Oppo (2,36%), Nokia (2,01), Alcatel (1,25%), Infinix (2,9%), et marques "inconnues" (3,85%).

En Afrique, les smartphones de Samsung affichent une part de marché de 29,12% à fin 2017, suivi par les smartphones de marques « inconnues » avec 21,89%, puis du fabriquant africain Tecno (7,74%), Huawei (7,62%), Apple (5,49%) et Nokia (4,88%).

Quant aux parts de marché (%) des systèmes d’exploitation mobiles, Android, iOS et Windows Mobile, elles sont respectivement de : (92,73%, 3,79% et 0,84%) en Algérie, (87,13%, 9,44% et 1,32%) au Maroc, et (86,84%, 6,2%, et 1,72%).

Samsung et Apple toujours au top du marché mondial

Dans le monde, les géants Apple et Samsung dominent encore le haut du tableau, avec une alternance selon les pays, et les pouvoirs d’achats. A fin 2017, Samsung avait une part de marché mondiale de 31,65%, contre 33,63% un an plus tôt, selon StatCounter. En 2e position, Apple, dont le tout nouveau iPhone X et l’iPhone 8, n’ont été mise en vente qu’en novembre 2017, a frôlé les 20%, contre moins de 19% en décembre 2016. Le reste du marché mondial des smartphones, en décembre 2017, est partagé par : marques "inconnues" (7,68%), Huawei (4,96%), Xiaomi (4,75%), LG (3,48%), Oppo (3,42%), Motorola (2,55%), et Nokia (2%).

En Europe, où le pouvoir d’achat est plus élevé, l’écart entre Samsung et Apple est sensiblement réduit. Toujours en tête, Samsung affiche une part de marché de 33,85% à fin 2017 (contre 36% fin 2016), suivi d’Apple avec 29,27% (27,35% un an plus tôt), et de Huawei avec 11,83% (8,41%). La présence des autres marques de smartphones se décline comme suit : LG (4,1%), Sony Ericsson (2,85%), marques "inconnues" (2,98%), Lenovo (2,42%), HTC (1,38%), Xiaomi (1,86%) et Nokia (0,92%).

C’est aux Etats-Unis et en France que l’iPhone d’Apple domine les smartphones de Samsung. Sans appel, aux Etats-Unis, c’est Apple qui mène avec 54,42%, contre 25,29% pour Samsung. La 3e place revient aux smartphones de LG avec 7,41%.

En France, Apple arrive pour la première en tête avec 37,25% (contre 34,91% fin 2016), suivi de Samsung avec 36,2% (contre 37,83% un an plus tôt), la 3e place revient à Huawei avec 7,41%, contre 4,25% en décembre 2016.

En Allemagne, Samsung est en tête avec près de 42%, contre 32,7% pour Apple, et 8,72% pour Huawei.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.