ALGÉRIE
17/01/2018 10h:43 CET | Actualisé 17/01/2018 10h:46 CET

"L'imagination au pouvoir" thème de la nouvelle édition de la nuit des idées

DR

Cette année encore "la nuit des idées" fera une halte à Alger le 26 janvier prochain et sera célébrée dans 5 lieux différents. Ce nouveau concept de rencontres intellectuelles, aura pour thème "l’imagination au pouvoir".

Initiée en 2016 par l’institut français, "la nuit des idées" se déroule chaque année simultanément dans plusieurs pays à travers le monde. L’idée est de consacrer une nuit à la réflexion et au partage d’idées autour d’un thème précis. Ouvertes au public, ces rencontres seront animées par des artistes et intellectuels versés dans différents domaines.

Pour l'édition 2018, "la nuit des idées" sera célébrée dans plus de 100 villes et 70 pays seront mobilisés à travers le monde. En 2017, la nuit des idées rassemblait plus de 180 000 participants autour d’"un monde en commun". En 2018, un thème en partage et en multiples déclinaisons invite à débattre sur "l’imagination au pouvoir".

Pour cette troisième édition, Alger sera au rendez-vous. Cinq lieux vibreront au rythme de cette nuit d’idées. L’institut français d’Alger se penchera sur la question de la "civilité, civilisation et frontières de la justice" qui sera animée par Ali Benmakhlouf, agrégé de philosophie et professeur à l'Université de Paris-Sois-Créteil-Val-de-Marne. Et le "vivre ensemble" avec Amin Zaoui.

Au centre des Glycines une rencontre sur les "figures et formes de la folie dans les textes algériens" sera animée par Kahina Bouanane.

La cinémathèque Algérienne organisera le vernissage de l'exposition de photographies "ça va Waka" de Nassim Rouchiche, en présence du photographe.

Il y aura également du débat avec les élèves du Lycée International Alexandre Dumas (LIAD) sur le "citoyen du monde". Et du cinéma avec la projection d’un documentaire sur les migrants et le film "Héros sans visage" de Mary Jiménez.

L’institut Cervantes en partenariat avec l’Institut Culturel Italien propose une rencontre avec l’écrivain et journaliste, Bruno Arpaia autour de son dernier ouvrage climate fiction "Qualcosa, là fuori" et Arianna Obinu, spécialiste des mouvements migratoires vers l’Italie, autour de son ouvrage Harraga.

Les ateliers sauvages célébreront à l’occasion de la nuit des idées le 25ème anniversaire de la création de la revue NAQD en présence de son fondateur Daho Djerbal.

Enfin l’espace "le sous-marin" laissera place à la musique avec Rap avec CALO, du gruge avec le groupe Cran et du Slam avec Urban Salam.

En choisissant comme thème général de cette troisième édition "l’imagination au pouvoir", l’Institut français a souhaité rendre hommage à l’énergie des jeunesses de 1968 en "conviant les intellectuels, les artistes et les jeunesses engagées du monde entier à penser les utopies du siècle à venir, à mettre en dialogue innovations technologiques et créativité artistique, à renouveler la réflexion sur l’exercice du pouvoir" peut-on lire sur le dossier de presse.

La troisième édition de la nuit des idées sera lancée au Quai d’Orsay.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.