ALGÉRIE
17/01/2018 11h:01 CET | Actualisé 17/01/2018 11h:01 CET

Poursuite des programmes de logement jusqu'à l'éradication définitive des habitations précaires

Huffpost Algérie

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui a affirmé mercredi à Alger que les programmes de logement "se poursuivront" jusqu'à l'éradication définitive des habitations précaires, selon l'APS.

"Nous rassurons tous les citoyens que les programmes de logement se poursuivront" jusqu'à l'éradication définitive des habitations précaires", a indiqué M. Bedoui dans une déclaration à la presse, lors d'une visite effectuée dans la commune de Baraki (Ouest d'Alger), dans le cadre des festivités célébrant la 51e journée nationale de la commune, ajoutant que ces programmes de logement "sont importants et s'inscrivent dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika".

Une partie de ces programmes "est en cours de réalisation et d'autres sont prévus prochainement", a annoncé le ministre.

S'adressant aux travailleurs de la commune de Baraki, M. Bedoui a réaffirmé que "ses services n'abandonneront jamais les contractuels".

La commune de Baraki a été choisie pour abriter ces festivités "car elle symbolise le sacrifice et la lutte contre le terrorisme", mais aujourd'hui elle vit de nouveau dans la sécurité et la stabilité, grâce aux sacrifices des enfants de l'Algérie et aux valeurs de paix et de réconciliation nationale, consacrées en 2005 par le président Bouteflika", a estimé le ministre, appelant tout un chacun "à consacrer les valeurs de la réconciliation nationale, à défendre la patrie et à consolider la démocratie participative qui est devenue une valeur constitutionnelle".

Lors d'une séance de délibérations à l'Assemblée populaire communal (APC) tenue par les enfants de la commune de Baraki, M. Bedoui a précisé que "le chef de l'Etat accorde une importance particulière à la catégorie des enfants, qui représentent l'avenir du pays", ajoutant qu'il "veille à assurer de bonnes conditions pour leur scolarisation au niveau de tous les paliers".

"Le gouvernent a décidé de consacrer plus de 3.200 bus pour le transport scolaire dans les régions éloignées et isolées, pour réduire les contraintes rencontrées par les enfants de ces régions pour se rendre à l'école".

Apres avoir relevé "des insuffisances" en matière de cantines scolaires", le ministre a dit que "tous les moyens seront réunis pour assurer des repas chauds aux élèves notamment au cycle primaire".

"L'Etat algérien est soucieux d'assurer la scolarisation de ses enfants, à travers la réalisation annuelle de centaines de structures dans le secteur de l'éducation et de la formation", a-t-il indiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.