MAROC
16/01/2018 14h:17 CET

Sept migrants meurent en mer en essayant d'atteindre les Îles Canaries

Salvamento Maritimo

MIGRATION - Un nouveau drame de la migration. Cinq cadavres de migrants ont été découvert ce matin dans une barque gonflable par les sauveteurs espagnols à proximité de la plage de Lanzarote, à 130 km des côtes marocaines rapporte l'AFP. Deux autres personnes sont mortes alors qu'elles essayaient de rejoindre la côte à la nage.

Selon Reuters, parmi les victimes, trois sont "probablement des mineurs". 20 hommes, qui se trouvaient également dans la barque mais ont réussi à atteindre les côtes à la nage, ont été traités pour hypothermie, poursuit l'agence.

Pour l'instant la cause du décès des cinq hommes retrouvés dans le bateau pneumatique n'est pas connue mais, selon l'agence de presse, qui cite des sources policière, la noyade ou l'hypothermie sont pointés du doigt. Selon le journal ibérique La Vangardia, tous les occupants du bateau étaient nord-africains.

Deux jours en mer

Le bateau, parti samedi du Maroc, aurait vogué pendant deux jours, dans de très mauvaises conditions météo, explique La Vangardia. Le journal affirme également que la police a interpelé parmi les rescapés un des passeurs qui avait 9.000 dirhams en espèce sur lui. Selon La Voz, il est accusé d'homicide par imprudence.

Les mauvaises conditions métrologiques qui touchent le Maroc ces dernières semaines ne semblent pas freiner les migrants qui continuent de prendre la mer. Le 13 janvier dernier, pas moins de 154 candidats à la migration clandestine d’origine subsaharienne ont été secourus au large des côtes andalouses, alors qu’ils tentaient de gagner l’Espagne à bord de six embarcations de fortune, selon les médias espagnols, repris par le MAP.

Selon la presse espagnole, ce mardi, 20 migrants ont été interpelés par les gardes maritimes marocains au large d'Al Hoceima.

LIRE AUSSI: