ALGÉRIE
16/01/2018 08h:17 CET | Actualisé 16/01/2018 08h:17 CET

Le coût du hadj en hausse à cause de la taxe imposée par l'Arabie Saoudite

SOPA Images via Getty Images
MECCA, SAUDI ARABIA - 2018/01/02: Huge crowd of Muslim pilgrims seen gathering around the most holiest shrine in Muslim religion, call Kaaba, at the Grand Mosque in Mecca. (Photo by Nicolas Briquet/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Le coût du pèlerinage sera revu à la hausse cette année suite à la taxe des 5% imposée par l'Arabie saoudite, a indiqué le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa en marge de son intervention devant la Commission des finances et de budget de l'Assemblée populaire nationale (APN).

M. Aissa a indiqué que le coût du pèlerinage, estimé actuellement à 51 millions de centimes, "augmentera d'au moins 2,5 millions centimes", suite à la taxe imposée par l'Arabie Saoudite aux pays arabes et musulmans.

L'inscription électronique au tirage au sort, qui aura lieu le 10 février prochain, se déroule "dans les meilleures conditions", a-t-il affirmé.

Un deuxième tirage au sort sera organisé au profit des personnes âgées de plus de 70 ans ayant participé plus de 15 fois et qui n'ont pas eu la chance de visiter les lieux saints, a lancé le ministre, soulignant que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika leur a consacré 2000 passeports, soit 500 passeports de plus par rapport à l'année écoulée.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.