TUNISIE
15/01/2018 12h:54 CET

Une exposition inédite consacrée aux relations entre Carthage et la civilisation antique des Étrusques bientôt au musée archéologique de Carthage

Leonid Andronov via Getty Images
Tunisia. Ancient Carthage. General view of Antonine Baths - ruined caldarium (the hottest room) and steamroom on first plan. Please see my other images of the Roman places in Carthage and the Roman sites in Tunisia, Libya, Algeria, Jordan and Syria

"Carthage et les Etrusques, une si vieille amitié", c'est le titre de la prochaine exposition que s'apprête à accueillir le musée national de Carthage.

Organisée sous l'impulsion de la direction générale du patrimoine du ministère des affaires culturelles et grâce au mécénat de la Banque internationale arabe de Tunisie (BIAT), elle ouvrira ses portes le 19 janvier prochain.

Celle-ci présentera plus de 2000 pièces archéologiques étrusques témoignant de la richesse des relations entretenues par Carthage et ses alliés étrusques.

Les Étrusques – dont la civilisation s'étend sur près d'un millénaire (VIIIème - Ier siècle av. J.-C.) – désignent un peuple ayant vécu au centre de la péninsule italienne et dont l'empreinte a largement marqué la culture romaine. La population a d'abord été désignée par les Grecs sous le nom de Tyrrhéniens avant d'être connue sous le nom Etrusci ou Tusci par les Romains.

Ce peuple de "la mer tyrrhénienne, berceau de la marine étrusque et romaine" était ami et allié de Carthage et a largement contribué à l'élaboration de la civilisation méditerranéenne.

Jean Gran-Aymerich, directeur de recherches au centre national de la recherche scientifique de Paris (CNRS) – également directeur de plusieurs programmes de fouilles et spécialiste des civilisations étrusque, phénicienne et punique – présentera une conférence sur l'histoire de Carthage et des étrusques. L'historien exposera ainsi un panorama des fouilles archéologiques qui ont révélé la présence d'œuvres étrusques sur le site de Carthage depuis la fin du XIXème siècle.

D'après une déclaration d'Abdelhamid Largueche, directeur général du laboratoire du patrimoine, rapportée par l'agence TAP, le vernissage de cette exposition sera l'occasion d'annoncer plusieurs projets de réaménagement de sites archéologiques à Carthage. La restructuration du parc archéologique de Sidi Bou Saïd et la création d'un nouveau musée archéologique interactif et pédagogique ainsi été évoqués.

Ce dernier a aussi annoncé des hommages aux historiens et archéologues Leila Sebai et Abdelmajid Nabli ainsi qu'à l'architecte urbaniste Jalel Abdelkefi au programme de cette journée.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.