TUNISIE
15/01/2018 12h:41 CET | Actualisé 22/01/2018 20h:03 CET

La styliste tunisienne Anissa Meddeb sélectionnée parmi les 13 lauréats du Prix OpenMyMed 2018

copyright: Victor Maleco for Ten days in Paris
copyright: Victor Maleco for Ten days in Paris / courtesy: Anissa Meddeb

Le 8ème OpenMyMed Prize, organisé par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM), vient de révéler les 13 lauréats qui participeront au Fashion Booster Campus à Marseille.

Parmi les 13 jeunes créateurs sélectionnés par le jury, on compte 9 nationalités.

4 marques françaises ont été retenues, Nïuku, Barthel, Louis-Gabriel Nouchi et le duo Noliju. Du côté du Maroc on retrouve les 2 représentants LRNCE et Zyne.

Le duo libanais de la marque Second ST, la griffe Tres fondée par trois créatrices israéliennes, le créateur égyptien Amr Saad, la marque espagnole Lautem, le créateur portugais Luis Carvalho, la marque turque T.A.G.G. et enfin la Tunisienne Anissa Aïda ont également retenu l'attention du jury.

Rappelons que la jeune griffe Anissa Aïda a été lancée en 2016, sous l'impulsion de la talentueuse styliste tunisienne Anissa Meddeb, diplômée de la Parsons School de New York.

"Je suis très heureuse d'avoir été retenue par le jury de l'OpenMyMed Prize de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode de Marseille et de me retrouver sur les traces de grands créateurs comme Yacine Aouadi, Jacquemus et Koché", confie Anissa Meddeb au HuffPost Tunisie.

"Cela va surtout me permettre de bénéficier d'un mentorat professionnel qui m'aidera à faire face aux multiples défis que je me suis fixés", ajoute la styliste.

Avec les autres créateurs sélectionnés, Anissa bénéficiera en effet pendant 5 jours de la prestigieuse formation du Fashion Booster Campus qui aura lieu à Marseille en juin prochain. Le programme, dispensé par des experts est axé sur le marketing, le commerce et la communication, il permettra d'accompagner le développement international des créateurs, une formation évaluée sur le marché à 30 000€ par lauréat, précise La MMMM dans son communiqué.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.