MAROC
11/01/2018 15h:04 CET

Deux Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens

Mussa Qawasma / Reuters
REUTERS/Mussa Qawasma

PALESTINE - Deux jeunes palestiniens ont été tués et deux autres blessés, ce jeudi 11 janvier, par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée, selon des responsables palestiniens.

Amir Abou Moussaïd, 16 ans, a été tué dans la bande de Gaza alors qu'il prenait part à des protestations le long de la barrière de sécurité avec Israël, a indiqué le ministère palestinien de la Santé, précisant qu'il a été atteint à la poitrine par des tirs de soldats postés le long de la frontière, lors de nouvelles manifestations dénonçant notamment la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. En Cisjordanie, un second Palestinien, également âgé de 16 ans, a été tué d'une balle à la tête lors de heurts avec l'armée israélienne, près de la ville de Naplouse.

Plus de seize Palestiniens ont été tués depuis que le président américain Donald Trump a annoncé le 6 décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.

1.122 nouveaux logements de colons en Cisjordanie

Ces décès surviennent au lendemain de l'approbation par les autorités israéliennes de la construction de 1.122 nouveaux logements de colons en Cisjordanie, a indiqué l'organisation anti-colonisation la Paix maintenant.

Près de 352 unités d'habitation ont reçu un feu vert final, alors que 770 autres ont été validées pour la première fois, a déclaré à la presse une responsable de l'association, Hagit Ofran. Toujours selon la même source, en 2017, quelque 6.742 logements avaient été approuvés. La plupart des 1.122 logements approuvés mercredi par un organe relevant du ministère israélien de la Défense sont censés être construits dans des colonies existantes situées en Cisjordanie, a souligné Hagit Ofran.

LIRE AUSSI: