MAROC
10/01/2018 12h:02 CET

Al-Qods: la Ligue arabe se réunira à nouveau en février pour contrer la décision de Trump

Arab League foreign ministers hold an emergency meeting on Trump's decision to recognise Jerusalem as the capital of Israel, in Cairo, Egypt December 9, 2017. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany
Mohamed Abd El Ghany / Reuters
Arab League foreign ministers hold an emergency meeting on Trump's decision to recognise Jerusalem as the capital of Israel, in Cairo, Egypt December 9, 2017. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

AL-QODS - Une délégation de ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe se réunira le 1er février prochain afin de contester à nouveau la décision des Etats-Unis de reconnaître Al-Qods capitale d'Israël.

Le secrétariat de l'organisation panarabe annonce qu'"une réunion de suivi du conseil de la Ligue se tiendra le 1er février" au siège de la Ligue arabe au Caire, rappelant que la décision de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al-Qods, annoncée en décembre par le président Donald Trump, avait provoqué une vague de mécontentement dans le monde arabe.

Les ministres des Affaires étrangères des États membres de la Ligue arabe s'étaient réunis le 9 décembre au Caire où ils ont appelé Washington à annuler sa décision, affirmant que les États-Unis se sont "retirés (de leur rôle) comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient.

La Ligue arabe avait annoncé, le 17 décembre dernier, la formation d'une délégation ministérielle arabe restreinte pour faire face à la décision américaine. Cette délégation est chargée de mener des actions sur les plans diplomatique et médiatique pour contrer les impacts négatifs de la décision américaine.

La délégation se compose des ministres des Affaires étrangères de la Jordanie, du Maroc, de la Palestine, de l’Egypte, de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis ainsi que du Secrétaire général de la Ligue arabe.

LIRE AUSSI: