TUNISIE
08/01/2018 15h:31 CET

Banque mondiale: Ce coup de pouce qui a changé la vie d'un jeune chômeur tunisien (VIDÉO)

À travers ses projets, la Banque Mondiale contribue à favoriser les opportunités économiques et la croissance dans les régions marginalisées dont notamment le Sud de la Tunisie. Une vidéo, récemment partagée sur les réseaux sociaux et vue plus de 10 mille fois, revient sur son apport et sa contribution à ouvrir la porte à de nouvelles opportunités pour les jeunes tunisiens.

La vidéo retrace, en effet, la success story de Noureddine, un jeune tunisien, parti de rien et ayant réussi à développer son projet d'élevage de bétail et de volailles grâce au soutien de la Banque mondiale, en plus de l'aide de ses amis et de sa famille.

“Des compétences techniques, du matériel, un accès au crédit et aux marchés, c’est le coup de pouce qui a permis à Noureddine, de se lancer dans l’élevage de bétail et de volailles, dans une région pourtant aride et sous-développée à 550 km au sud de Tunis” souligne la vidéo.

Avec l’aide et l’assistance de la Banque Mondiale, Nourredine, originaire de Medenine, a pu lancer son projet et le développer par la suite. Il a réussi, d’ailleurs, non seulement à générer des bénéfices personnels mais également à créer de nouveaux emplois et une dynamique dans la région.

Son initiative témoignant d’une forte volonté à vouloir réussir et d’une ténacité inégalée pour faire face aux nombreux obstacles et difficultés, a été largement saluée par les internautes. Des commentaires d’admiration se sont succédés pour encourager ce genre d'initiatives.

Le groupe de la Banque mondiale contribue, ainsi, à l’amélioration des conditions de vie des population rurales du Sud de la Tunisie en soutenant la création de sources de revenus durables pour les chômeurs.

Son projet de gestion de ressources naturelles (2010-17) a favorisé, également, le développement communautaire grâce à des investissement dans les équipements et les infrastructures dont ont besoin les agriculteurs.

L’emploi et le développement rural occupent une place prépondérante dans les projets d’investissement de la Banque mondiale. En mars dernier, un projet de 100 millions de dollars pour une meilleure gestion des régions rurales en Tunisie a été approuvé.

L’objectif du projet est “de favoriser une hausse de l’emploi et des revenus dans des régions qui concentrent près de la moitié des populations les plus pauvres du pays”.

En 2017, le taux de chômage en Tunisie s'élève à 15,3%. Et c'est la région de Tataouine qui occupe la première place au niveau national avec un taux de chômage atteignant 32,4%, selon les statistiques de l'INS dévoilées en août dernier. En effet, le sud-ouest du pays représente le taux de chômage le plus élevé atteignant 25,6% au cours du deuxième trimestre de 2017 avec 54 mille chômeurs dans les régions de Gafsa, Tozeur et Kébili.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.