ALGÉRIE
06/01/2018 10h:23 CET | Actualisé 06/01/2018 10h:23 CET

Fédération algérienne de karaté-do: l'AG élective le 20 janvier à Alger

DR

La Fédération algérienne de karaté-do (FAK) tiendra son assemblée générale élective (AGE) le 20 janvier (9h00) à Tixeraïne (Alger), a annoncé samedi le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), El Hadj Cherak, lors de l'assemblée générale extraordinaire (AGEx) de l'instance fédérale.

Tenue à l'amphithéâtre de l'Institut national de la formation supérieure des cadres de la jeunesse (INFS) de Tixeraïne (Alger), cette AGEx a vu la participation de 47 membres de droit sur les 56 que compte l'assemblée générale de la FAK, en présence du chef de cabinet du ministère de la Jeunesse et des Sports, El Hadj Cherak et du directeur central, Abdelmalek Yaker.

Au cours de cette assemblée, les membres ont procédé, à main levée, à l'élection des membres des commissions de candidatures, de recours et ad hoc chargée de la passation de consignes, en vue de l'AGE.

La commission de candidatures est composée de Touajine Hamadi (Ligue de Tindouf), Boubrit Ahmed (Ligue de Skikda) et de Zouaoui Ahmed (Ligue de Blida), en plus du représentant du MJS et du secrétaire général de la FAK.

Celle des recours est dirigée par Djaffar Abderrahmane Walid (Ligue de M'sila), en présence de Sadmi Moussa (Ligue de Bouira) et de Seguar Adlane (Ligue de Constantine). La commission de passation de consignes est composée de Bouaza Ahmed (Ligue de Béchar) et de Kebir Mejdoub (Ligue de Naâma).

L'opération de dépôt de candidatures pour le poste de président et membres du bureau fédéral de la FAK débutera ce dimanche et se poursuivra jusqu'au 14 janvier, avant de laisser place au travail de la commission de recours (48 heures), alors que l'affichage de la liste définitive des candidats est prévu pour le 16 janvier.

La Fédération mondiale de karaté-do (WKF) avait demandé au MJS de "faciliter" l'organisation d'une assemblée élective et de trouver une solution aux "dysfonctionnements" que vit la FAK depuis plusieurs mois.

"Nous avons le regret de vous informer que nous avons enregistré des dépassements et dysfonctionnements en contradiction avec les textes et règlements de la WFK et la charte olympique au sein de la Fédération algérienne de karaté depuis la démission du président sortant au mois d'avril 2016 à ce jour et qui doivent trouver leur solution dans un délai ne dépassant pas les 45 jours", avait indiqué la Fédération mondiale de karaté dans une correspondance adressée le 8 juin au ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali.

La Fédération algérienne de karaté-do est gérée depuis fin mai par un directoire, présidé par l'ex-président de la FAK, Aboubaker Mekhfi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.