ALGÉRIE
05/01/2018 06h:43 CET | Actualisé 05/01/2018 06h:43 CET

Risque d'incendie: HP rappelle des batteries d'ordinateurs

Palo Alto, United States - November 11, 2015: Headquarters of Hewlett-Packard and Hewlett Packard Enterprise, located at 1501 Page Mill Rd. The company recently decided to split into two separate companies. Hewlett-Packard Enterprise will concentrate on selling hardware like servers to businesses while HP Inc. will sell printers and personal computers.
JasonDoiy via Getty Images
Palo Alto, United States - November 11, 2015: Headquarters of Hewlett-Packard and Hewlett Packard Enterprise, located at 1501 Page Mill Rd. The company recently decided to split into two separate companies. Hewlett-Packard Enterprise will concentrate on selling hardware like servers to businesses while HP Inc. will sell printers and personal computers.

Le groupe informatique américain HP a procédé jeudi au rappel mondial de batteries au lithium-ion de certains modèles d'ordinateurs, qui présentent un risque de surchauffe et d'incendie.

"Ces batteries sont susceptibles de surchauffer, et exposent les clients à un risque d'incendie et de brûlures", écrit le groupe sur son site internet.

"Les batteries affectées par ce programme étaient livrées avec des ordinateurs portables HP Probook 64x (G2 et G3), HP ProBook 65x (G2 et G3), HP x360 310 G2, HP ENVY m6, HP Pavilion x360, HP 11 et des stations de travail mobiles HP ZBook (17 G3, 17 G4 et Studio G3) spécifiques vendus dans le monde de décembre 2015 à décembre 2017", détaille le groupe, qui évoque un rappel préventif.

Ces batteries "étaient également vendues en tant qu'accessoires ou fournies comme remplacements par l'intermédiaire d'HP ou d'un prestataire de services HP agréé", dit encore le groupe, qui affirme qu'il procèdera gratuitement aux remplacements des batteries incriminées.

Dans l'immédiat, HP recommande de désactiver la batterie de son appareil en activant le "mode de sécurité" et d'alimenter celui-ci via une prise de courant murale.

Selon le site officiel américain qui recense les rappels de produits, 50.000 unités sont concernées aux Etats-Unis et moins de 3.000 au Canada.

Les batteries au lithium-ion présentent de façon générale des risques d'inflammation ou d'explosion. L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) avait en 2016 interdit le transport en soutes de batteries lithium-ion à la demande des compagnies aériennes et des associations de pilotes pour des raisons de sécurité.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.