MAROC
04/01/2018 08h:35 CET

L'armée israélienne ouvre une enquête sur la mort du Palestinien handicapé

L'armée israélienne ouvre une enquête sur la mort du Palestinien handicapé
Mohammed Salem/REUTERS
L'armée israélienne ouvre une enquête sur la mort du Palestinien handicapé

JUSTICE - L'armée israélienne a annoncé, jeudi, l'ouverture d'une enquête sur la mort d'un Palestinien en fauteuil roulant tué par les soldats israélien à Gaza, le 15 décembre dernier.

Ibrahim Abou Thouraya, 29 ans, a été tué alors qu'il participait à des manifestations contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël. Il avait perdu ses deux jambes en 2008 lors d'une attaque de l'armée israélienne sur la bande de Gaza.

L'armée a affirmé lors d'une enquête préliminaire qu'il était "impossible" de déterminer si Ibrahim Abou Thouraya avait été atteint par des tirs de soldats israéliens.

"L'examen des opérations de Tsahal a conclu qu'aucun tir direct ne visait Abu Thuraya", a indiqué l'armée dans un communiqué cité par le média israélien i24news, précisant qu'il "n'a pas été possible de déterminer s'il a été blessé à la suite de la dispersion des émeutes, ni ce qui avait causé sa mort".

Une enquête de la police militaire sera cependant menée pour analyser des informations venant d'organisations opérant à Gaza, précise l'armée.

Le ministère de la Santé palestinien dans la bande de Gaza affirme de son côté que Ibrahim Abou Thouraya est mort d'une balle israélienne dans la tête. Le 19 décembre, le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Zeid Ra'ad Al Hussein s'était dit "véritablement choqué" par la mort de ce Palestinien handicapé et avait réclamé une enquête "impartiale et indépendante".

Quatorze Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne depuis la décision de l'administration américaine le 6 décembre de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

LIRE AUSSI: