ALGÉRIE
04/01/2018 10h:12 CET | Actualisé 04/01/2018 10h:12 CET

Air Algérie sanctionnée pour manque de performance par l'administration de l'aviation civile de Chine

A Boeing Boeing 737-8D6 commercial plane registration 7T-VKQ of Air Algerie is seen landing at Geneva Airport on November 20, 2017 in Geneva. / AFP PHOTO / Fabrice COFFRINI        (Photo credit should read FABRICE COFFRINI/AFP/Getty Images)
FABRICE COFFRINI via Getty Images
A Boeing Boeing 737-8D6 commercial plane registration 7T-VKQ of Air Algerie is seen landing at Geneva Airport on November 20, 2017 in Geneva. / AFP PHOTO / Fabrice COFFRINI (Photo credit should read FABRICE COFFRINI/AFP/Getty Images)

Air Algérie et plusieurs autres compagnies aériennes ont été sanctionnées par l'Administration de l'aviation civile de Chine (CAAC), qui leur a interdit de rajouter de nouveaux vols réguliers ou de formuler des demandes pour l'ouverture de nouvelles lignes.

Selon le site Flight Global, la compagnie nationale, tout comme China United Airlines, MIAT Mongolian Airlines et Ariana Afghan Airlines ne répondent pas aux standards de performances imposées par cette administration.

L'administration de l'aviation civile de Chine exige des compagnies aériennes et de leurs aéroports de respecter certaines normes de performances pendant trois mois consécutifs, afin de pouvoir maintenir leurs activités normales.

Outre Air Algérie, Somon Air et Uzbekistan Airways ont également été suspendues, jusqu'à février. Tajik Air, TAAG Angola Airlines et Angara Airlines font face à la même interdiction jusqu'à la fin du mois en cours.

La CAAC a également pointé du doigt Okay Airways, la Maldivian et Azerbaijan Airlines. Par ailleurs, l'aéroport international de Pékin-Capitale, qui a satisfait aux exigences de performances entre septembre et novembre, est également interdit d'ajouter des vols jusqu'à la fin mars suite à une mauvaise performance d'avril à août.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.