TUNISIE
03/01/2018 17h:30 CET | Actualisé 03/01/2018 17h:31 CET

Au Canada, elle capture des photos sublimes de colonnes lumineuses

SOPHIE MELANSON / FACEBOOK

CANADA - Une vision d'un autre monde. Dans la nuit du 29 au 30 décembre dernier, Sophie Melanson a eu un réflexe particulièrement bienvenu. Habitante de la ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick dans l'Est du Canada, elle a eu le plaisir d'assister à un spectacle rare, la formation de colonnes lumineuses dans le ciel, et a pensé à immortaliser l'instant.

Aussi appelé "pilier solaire", ce phénomène fait comme l'arc-en-ciel ou l'aurore boréale partie des photométéores. En clair, il s'agit d'une illusion d'optique causée par l'entrée de lumière dans l'atmosphère, lumière qui est ensuite déformée par la présence de perturbateurs. En l'occurrence, les colonnes lumineuses sont visibles quand la lumière vient ricocher sur d'infimes cristaux de glace en suspension dans l'air par temps froid.

"Des colonnes lumineuses d'hier soir et de ce matin. Les plus lumineuses que j'ai vu jusqu'à présent, elles étaient présentent partout dans le ciel de Moncton. Et elles y étaient encore à 6h du matin quand je me suis réveillée (c'est la dernière photo)."

La présence de ces cristaux modifie alors la lumière, donnant l'impression de longues bandes verticales. Un spectacle majestueux, dont la photographe a confié ses impressions à nos confrères du HuffPost canadien. Elle explique notamment que si elle a déjà vu ce genre de phénomène dans le ciel de sa ville, elle n'avait jamais observé une telle luminosité.

Sur les photos qu'elle a publiées sur Facebook et Twitter, on voit donc de longs traits lumineux bleus et rouges. Quand des "piliers" se forment, les cristaux de glace prennent la couleur de la lumière qui vient les frapper. En l'occurrence, le bleu provient ici des lumières artificielles de la ville, comme l'éclairage public par exemple.

d

Crédits photos: Facebook/Sophie Melanson

Pour assister à un tel spectacle, il faut toutefois que des conditions bien particulières soient réunies. Toujours selon nos confrères du HuffPost Canada, les cristaux de glace doivent se trouver relativement proches du sol pour que la réflexion lumineuse soit visible, il faut aussi que la température soit très basse (environ -13°C dans le cas de Moncton) et qu'il n'y ait pas de vent.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.