TUNISIE
03/01/2018 11h:00 CET | Actualisé 03/01/2018 11h:09 CET

Le ministère du Commerce dément les informations concernant une hausse des prix des produits subventionnés

FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Variety of spices on the arab street market stall

Suite au tollé provoqué par la hausse des prix de certains produits de consommation, le ministère du Commerce a fait savoir, dans un communiqué rendu public, que les prix des produits subventionnés demeureront inchangés, contrairement aux informations véhiculées ces derniers jours.

Lire aussi

Selon l'expert en économie Ezzeddine Saïdane, l'augmentation des prix était inévitable, et ça ne va pas s'arranger

Il a également précisé que le budget réservé à la compensation, au titre de l’année 2018, est estimé à environ 3520 millions de dinars, soit presque le même que l’année écoulée, avant de rappeler que les prix des produits subventionnés sont comme suit:

  • Grand pain (400 g) : 230 millimes
  • Baguette (220 g) : 190 millimes
  • Pâtes : 805 millimes/ kg
  • Couscous : 795 millimes/ kg
  • Semoule : 450 millimes/ kg
  • Lait : 1120 millimes/ litre
  • Huile végétale : 900 millimes/ litre
  • Sucre : 970 millimes/ kg

Le département a rappelé que les pratiques relatives au non respect des prix légaux, de l'intégrité des transactions ou encore le non respect des réglementations relatives à la subvention seront sanctionnées, conformément à la loi n° 36 (datant du 15 septembre 2015) sur la réorganisation de la concurrence et des prix.

Par ailleurs, des listes de produits dont les prix ont été révisés à la hausse, avec l’entrée en vigueur de la loi de finances 2018, après l'augmentation du droit de consommation et de la TVA, sont véhiculées par plusieurs médias.

Il s’agit notamment de Chocolats, Bonbons, biscuits et glaces (+8,3%) ; de marbre et granites de construction (+14,6%) ; de boissons alcoolisées (+28%) ; de parfums et produits de beauté (+26%) ; de montres, réveils et bracelets de montres (+51,3%) ; d’objets en verre (+41%) ; et de voitures de tourisme ou mixte (entre +4,3% et +12,6%).

Toujours dans la hausse des prix, le ministère de l'Energie, des Mines et des Energies renouvelables, avait annoncé dans un communiqué publié dimanche 31 décembre 2017, une hausse dans les prix du carburant, décidée comme suit :

  • Essence Super sans plomb: Augmentation de 50 millimes, soit 1800 millimes le litre
  • Gasoil sans soufre (Gasoil 50): Augmentation de 50 millimes, soit 1560 millimes le litre
  • Gasoil: Augmentation de 50 millimes, soit 1280 millimes le litre
  • Bouteille de Gaz: Augmentation de 300 millimes soit 7700 millimes la bouteille

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.