TUNISIE
02/01/2018 07h:55 CET | Actualisé 02/01/2018 07h:55 CET

La Tunisie est un exemple pour la Suisse en matière d'énergie éolienne, selon le classement de la SolarSuperState Association

BIZERTE, TUNISIA - SEPTEMBER 18: Wind turbines are seen at El Alia town of Bizerte, Tunisia on September 18, 2016. The wind power plant, put into service on 2012, is operated by Tunisian Company of Electricity and Gas. 37 wind turbines product 150 gigawatt electric power per year.  (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)
Anadolu Agency via Getty Images
BIZERTE, TUNISIA - SEPTEMBER 18: Wind turbines are seen at El Alia town of Bizerte, Tunisia on September 18, 2016. The wind power plant, put into service on 2012, is operated by Tunisian Company of Electricity and Gas. 37 wind turbines product 150 gigawatt electric power per year. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)

Dans son classement des pays les plus engagés en matière d'énergies renouvelables, SolarSuperState classe la Tunisie dans le top 3 des pays africains, aux côtés du Cap-vert et du Maroc. Un classement basé sur la puissance éolienne cumulée par population.

Le classement se base donc sur l'électricité générée à partir de deux sources, à savoir, l'énergie solaire et l'énergie éolienne, en calculant la puissance cumulée par population (W/c, ou Watt per Capita)

Sur le plan continental, la Tunisie, le Cap-Vert, et le Maroc sont en tête de liste des pays africains. Ces pays font même mieux que la Suisse qui, selon le rapport, n'a pas augmenté sa puissance éolienne entre 2014 et 2015. "Le Maroc et la Tunisie sont des exemples pour la Suisse concernant la puissance éolienne cumulée et l'augmentation annuelle de la capacité éolienne", lit-on dans le rapport, selon une déclaration d'un membre du comité de la SolarSuperState Assocation, Fritz Wassmann-Takigawa.

Du côté de l'énergie solaire, la Tunisie se classe 9e en Afrique avec le Dijibouti et le Botswana, faisant mieux que le Maroc, tandis que l'Algérie se classe 6e, et l'Afrique du Sud occupe la première place parmi les pays africains.

Classement des pays africains, avec la puissance cumulée par population (W/c)

ranking

Sur le plan mondial, la Tunisie arrive 46e en matière d'énergie éolienne, précédée par le Maroc, et suivie par le Honduras. Le Danemark occupe quant à lui la première place mondiale, suivi de la Suède et de l'Allemagne. Le Bangladesh, le Nigéria, et l'Indonésie arrivent en dernier.

La Tunisie se classe par contre 94e en matière d'énergie solaire, suivie par le Djibouti et devancée par la Jamaïque. Le Liechtenstein arrive premier sur le plan mondial, suivi de l'Allemagne et de l'Italie.

Toujours au niveau de l'énergie solaire, aucun pays arabe ne fait partie du Top 20. Ainsi, on trouve les Emirats Arabes Unis à la 42e place, suivis de la Jordanie (49e), du Qatar (50e), et du Koweit (68e).

Le Nigeria, le Brésil et l'Indonésie arrivent en dernier, en matière d'énergie solaire.

Le Danemark doit sa première place mondiale en matière d'énergie éolienne au fait qu'il avait été pionnier dans le domaine, et ce depuis 125 ans. Quant au Liechtenstein, il avait fait de l'énergie solaire une priorité politique depuis 2008, encourageant ses citoyens à installer des panneaux photovoltaïques et favorisant un climat d'investissement et une imposition relativement basse dans le secteur.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.