ALGÉRIE
30/12/2017 09h:42 CET | Actualisé 30/12/2017 09h:48 CET

A New York, deux frères algériens lancent une application pour rendre la nourriture plus accessible

New York City, NYC, USA
TomasSereda via Getty Images
New York City, NYC, USA

Petits à Alger, ils "gèrent" un babyfoot pour se procurer leur argent de poche. Quelques années plus tard à New York, ils créent une application de livraison de nourritures, qui applique des prix dynamiques sur les plats des restaurants pour fixer des remises au profit des clients. Mohamed et Sidi Ahmed Merzouk, deux frères algériens qui ont immigré aux Etats-Unis pour poursuivre leurs études, ont lancé "Gebni" en février 2017. A peine une année après, cette application séduit déjà 700 restaurants, des investisseurs et plusieurs milliers de consommateurs américains, rapportait vendredi le magazine économique Forbes.

"Gebni", qui signifie "Ramène-moi" (Jibni) en dialecte algérien, a été créée par ces deux frères pour aligner sur l'offre et la demande les prix des plats des restaurants, souvent "fixés arbitrairement à des tarifs élevés". Dans cet entretien accordé à Forbes, Mohamed et Sidi Ahmed Merzouk expliquent que cette application permet à ses consommateurs de payer le "juste prix" d'un repas commandé et livré, en bénéficiant de rabais, notamment durant les heures de pointe.

Les deux frères ont décidé de créer cette application après avoir constaté la cherté des offres de livraison de nourriture, un service pourtant "nécessaire" dans la métropole américaine. "Nous avions constaté que les prix des offres étaient très élevés", expliquent-ils, malgré une concurrence acharnée, qui varie entre les applications mobiles comme Grubhib et Uber Eats ou les livreurs.

Mohamed et Sidi Ahmed étaient très occupés par leurs études et leurs travails pour cuisiner eux-mêmes leurs repas. Le premier poursuivait son master en finances à l'Université Pace tandis que son jeune frère préparait un concours d'accès à des écoles de commerce. Ils se sont mis à chercher des plate-formes de livraison plus abordables, tout en essayant de collecter des tickets ou des coupons de promotion pour économiser leurs argents de poche.

En vain. Prenant en considérations les opinions de plusieurs restaurateurs et clients sur la cherté de ces services, ils se sont ainsi demandés pourquoi ne pas lancer une application de livraison de nourriture qui feraient des heures de pointe, où la demande est accrue, des "happy hours" pour réduire les prix des repas. Et "Gebni" voit le jour.

Cette application se base sur un algorithme qui actualise en temps réel le tarif du plat en fonction de la demande. Les remises sur ces produits fluctuent et varient parfois, selon les deux entrepreneurs, entre 2% et 35%, même sur les articles dont les prix sont bas.

Les deux frères ont commencé à travailler sur cette application à la fin 2015. Désormais, Gebni totalise plus de 700 restaurants partenaires à Manhattan, Brooklyn et Queens, séduisant plusieurs milliers de consommateurs.

Le projet de Mohamed et Sidi Ahmed a également séduit des bailleurs de fonds, qui ont déjà investi 150.000 dollars avant de rajouter une ronde, dont le montant n'a pas été divulgué par les deux frères dans leur entretien avec Forbes.

Ces résultats, les Merzouk les doivent surtout à leur flair commercial, dont ils ont déjà fait preuve en étant gamins à Alger, lorsque leur mère leur a acheté un babyfoot pour se procurer leur argent de poche. "Nous laissions les enfants jouer avec et pour chaque match, ils nous payaient. C'est ainsi que nous sommes devenus des hommes d'affaires!", ironise Sidi Ahmed. "Nous avons gagné assez d'argent pour nous acheter des vélos cet été-là", rajoute son grand-frère.

Dans le même entretien, ils expliquent ainsi que le projet de Gebni de rendre la nourriture accessible à une plus grande partie de la population se nourrissaient des valeurs apprises en Algérie. "On nous a appris à aider la communauté et partager la nourriture avec les personnes qui ne sont pas dans une bonne situation financière", concluent-ils.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.