MAROC
29/12/2017 06h:59 CET

L'ancien footballeur George Weah devient le président du Liberia

Liberian presidential candidate and former world footballer of the year George Weah (C) arrives for an address to supporters in Monrovia November 6, 2005. Weah will face a presidential run-off on Tuesday against Ellen Johnson-Sirleaf, a former finance minister known as the "Iron Lady". Liberians hope a second-round presidential run-off can heal the wounds left by a brutal civil war. Picture taken November 6, 2005. REUTERS/Tim Hetherington
Tim Hetherington / Reuters
Liberian presidential candidate and former world footballer of the year George Weah (C) arrives for an address to supporters in Monrovia November 6, 2005. Weah will face a presidential run-off on Tuesday against Ellen Johnson-Sirleaf, a former finance minister known as the "Iron Lady". Liberians hope a second-round presidential run-off can heal the wounds left by a brutal civil war. Picture taken November 6, 2005. REUTERS/Tim Hetherington

LIBERIA - Des stades de football au palais présidentiel. George Weah a gagné le pari en remportant les élections présidentielles au Liberia. Avec un score défiant toute concurrence, en l’occurrence celle du vice-président, Joseph Boakai, la légende du football libérienne est officiellement à la tête du pays. La Commission électorale libérienne (CEN) l’a confirmé, hier: George Weah a remporté 61,5% des voix, lors du second tour de l'élection présidentielle au Liberia, contre 38,5% pour le vice-président.

Les résultats du scrutin, qui a eu lieu mardi, concernent 98,1% des suffrages exprimés sur les 2,1 millions d'électeurs inscrits, a indiqué le président de la CEN, Jerome Korkoya, lors d'une conférence de presse.

Dans un tweet, le nouveau président partage son émotion et se dit également pleinement conscient de la responsabilité dont il devra désormais s'acquitter:

Dans un autre tweet, l'ancienne gloire du foot mondial partageait dès mercredi sa détermination, en précisant que "le peuple libérien a clairement fait son choix" et qu'il se montrait confiant "quant à l'issue du processus électoral".

A 51 ans, l'attaquant vedette du FC Monaco, du PSG et du Milan AC dans les années 1990 succédera donc, le 22 janvier, à Ellen Johnson Sirleaf, unique femme élue chef d'Etat en Afrique à ce jour et qui ne pouvait plus se représenter après deux mandats de six ans.

Après une guerre civile de trois décennies, ayant fait pas moins de 250.000 morts entre 1989 et 2003, le Liberia tourne la page pour amorcer sa transition démocratique.

LIRE AUSSI: