TUNISIE
28/12/2017 11h:19 CET

"Yakfi", la campagne électronique lancée par le ministère de la Santé, pour vous aider à arrêter de fumer

Facebook / Ministère de la santé وزارة الصحة

Le ministère de la Santé publique a indiqué dans un communiqué, la généralisation du programme de lutte contre le tabagisme, lancé en 2016, à travers une campagne du nom de "Yakfi" (littéralement en français: "ça suffit").

Selon le communiqué, "Yakfi" vise à généraliser le programme national de lutte anti-tabac, à travers un numéro gratuit (85355) mis à disposition de ceux qui souhaitent arrêter de fumer.

Le ministre de la Santé, Imed Hammami, a déclaré sur les ondes de Shems FM, que cette campagne propose un accompagnement de 6 semaines pendant la période de sevrage, à l'aide d'un suivi continu des objectifs et des engagements de l'utilisateur.

Le "Mobile Tobacco Cessation", qui représente la méthode d'aide au sevrage tabagique utilisant les téléphones mobiles (en général des applications pour les smartphones), sera dans ce cas appliquée à travers une interaction par SMS.

"Cette action constitue le premier axe du projet de promotion de la santé à travers les technologies modernes" indique le communiqué.

Toujours selon celui-ci, le ministre de la Santé publique, Imed Hammami, a soumis à la présidence du gouvernement, une proposition d'amendement de la loi anti-tabagisme dans les lieux publics, qui comprend un certains nombre de nouvelles mesures de lutte contre "ce phénomène, à l'origine de plusieurs maladie graves".

Selon la déclaration à Mosaique FM d'une représentante du ministère de la Santé, ces nouvelles mesures comprendraient l'interdiction de vente de cigarettes aux moins de 18 ans, l'interdiction de vente de cigarettes près des établissements scolaires et des hôpitaux, ainsi que l'interdiction totale de fumer dans les cafés, restaurants, et autres espaces publics.

Selon la même source, les auteurs de publicités directes ou indirectes (dans les feuilletons par exemple) seront passibles de sanctions, s'ils ne respectent pas la loi en vigueur.

La sanction prévue pour ceux qui fument dans des lieux non autorisés sera également portée à 50dt, au lieu de 25dt, selon le ministère de la Santé.

La campagne nationale de lutte contre le tabagisme, "Yakfi", vient dans le cadre de la coopération entre le ministère de la Santé publique, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et l'Union internationale des télécommunications (UIT).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.