ALGÉRIE
28/12/2017 18h:37 CET | Actualisé 28/12/2017 18h:42 CET

Oblitération d'un timbre postal à l'effigie de Mouloud Mammeri

APS

Un timbre postal à l'effigie de l'écrivain Mouloud Mammeri a été oblitéré jeudi à Alger par le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique et le Haut-Commissariat à l'Amazighité (HCA), à l'occasion de la célébration du centenaire de la naissance de ce chercheur, anthropologue et linguiste algérien à la dimension universelle.

La cérémonie d'oblitération officielle marquant le premier jour de circulation de ce timbre, a été présidée par la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane-Houda Faraoun, le Secrétaire général du HCA, Si El-Hachemi Assad, et le directeur général d'Algérie Poste, Abdelkrim Dahmani, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, du Conseiller à la présidence de la République, Saadeddine Nouiouat, ainsi que des représentants de ministères et d'institutions publiques.

Le timbre inspiré de l'œuvre de l'artiste peintre Mouataz Serbis, originaire d'Aflou (Laghouat) se veut "une reconnaissance au militantisme et à l'apport d'une des figures emblématiques de la littérature et de la recherche scientifique en tamazight".

Par la même occasion, un documentaire retraçant toutes les actions contenues dans le programme consacré au centenaire de Mouloud Mammeri durant l'année 2017 a été présenté.

Ce programme qui a été entamé en février dernier dans la commune natale de Mouloud Mammeri, en l'occurrence Ath-Yanni (Tizi-Ouzou), pour s'achever à Timimoune (Adrar), a été marqué notamment par des conférences-débat et des ateliers thématiques liés à cette sommité de la culture algérienne et de la sauvegarde du patrimoine immatériel amazigh.

La célébration du centenaire de la naissance de Mammeri par le HCA a été également marquée par le lancement d'un portail électronique qui lui est dédié, ainsi que l'organisation d'un cours pédagogique à ses œuvres par le ministère de l'Education nationale, le lancement d'une caravane littéraire itinérante et la réservation d'un stand spécial pour les publications de l'auteur lors de la dernière édition du salon international du livre d'Alger (SILA).

A cette occasion, une chorale d'Ath-Yanni a interprété des chansons du répertoire du chanteur Idir, également natif de cette localité, alors qu'une troupe originaire de Timimoun a gratifié l'assistance par des chants d'Ahellil, un patrimoine de la région mis en valeur par Mouloud Mammeri.

A la fin de cette cérémonie, un hommage particulier a été rendu au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en reconnaissance à tous ses efforts et actions en faveur de la promotion de la langue et de la culture amazighe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.