TUNISIE
28/12/2017 10h:45 CET

Plusieurs marques de lait infantile retirées des ventes, la Tunisie n'est pas concernée

Charles Platiau / Reuters
Logo of the dairy group Lactalis are seen at the food exhibition Sial in Villepinte, near Paris, France, October 17, 2016. REUTERS/Charles Platiau

Des lots de laits infantiles ont été rappelés et retirés de la vente, en France et dans d'autres pays également, en raison de contamination à la salmonelle de plusieurs nourrissons ayant consommé ces produits.

Il s'agit de laits infantiles du groupe Lactalis. Plus précisément des marques Picot, Milumel et Taranis. Plus de 700 lots, produits à partir du 15 février 2017, ont été retirés du marché.

La Tunisie n'est pas concernée par cette contamination. Selon un communiqué du ministère de la Santé, une enquête a été ouverte et les lots concernés par la contamination et interdits de vente, n'ont pas été importés en Tunisie.

Le ministère assure avoir examiné la liste de tous les produits retirés de la vente sur le site web de Lactalis ajoutant qu'aucun de ces produits n'a été importé en Tunisie.

Nabiha Borsali, directrice générale de la Santé, a confirmé, dans une déclaration accordée à Jawhara FM mercredi 27 décembre, que ces produits n'existent pas en Tunisie, mettant en garde contre le marché parallèle. "le contrôle des marchés parallèles sera renforcé", rassure-t-elle.

Au 20 décembre, l'autorité de surveillance Santé publique France avait recensé 35 nourrissons (dont 20 filles) atteints de salmonellose en France depuis la mi-août, mais la santé de tous ces enfants est bonne, selon l'AFP.

Une enquête a été ouverte vendredi 22 décembre, pour "blessures involontaires", "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine" et "inexécution d'une procédure de retrait ou de rappel d'un produit" préjudiciable à la santé, rapporte l'AFP.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.