ALGÉRIE
27/12/2017 10h:34 CET

Les Etats-Unis réduisent leur contribution au budget de l'ONU de 285 millions de dollars

US President Donald J. Trump speaks to the media before participating in a video teleconference calls with military members on Christmas Eve in Palm Beach, Florida on December 24, 2017.  / AFP PHOTO / Nicholas Kamm        (Photo credit should read NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images)
NICHOLAS KAMM via Getty Images
US President Donald J. Trump speaks to the media before participating in a video teleconference calls with military members on Christmas Eve in Palm Beach, Florida on December 24, 2017. / AFP PHOTO / Nicholas Kamm (Photo credit should read NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images)

Les Etats-Unis ont annoncé une coupe " historique " de 285 millions de dollars de leur contribution au budget de l’ONU pour l’exercice 2018-2019 dans une démarche visant à faire pression sur l’organisation onusienne après le vote de l’Assemblée générale condamnant la décision du président Trump sur Al-Qods occupée.

Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, a précisé dans une déclaration que cette "coupe historique ", visait au côté d’autres mesures à "renforcer l’efficacité de l’ONU".

Outre le budget de l’ONU, Washington va également réduire sa contribution financière à la gestion et aux fonctions de soutien de l’ONU, a indiqué la diplomate américaine.

Halley a déclaré que cette réduction est " un grand pas vers la bonne direction ", affirmant que son pays allait " continuer à chercher les moyens d’accroître l’efficacité de l’ONU " tout en préservant les intérêts des Etats Unis.

"L'inefficacité et les dépenses excessives de l'ONU sont bien connues ", a-t-elle dit en ajoutant que les Etats-Unis " ne permettront plus jamais de profiter de la générosité du peuple américain ".

Cette coupe budgétaire intervient quelques jours après le vote écrasant de l’ONU condamnant la décision américaine sur Al-Qods occupée.

Jeudi dernier, l’Assemblée générale de l’ONU a affirmé dans la résolution qu’elle a adoptée à une écrasante majorité que la décision de Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la ville sainte " est nulle et non avenue".

"Les Etats-Unis se souviendront de cette journée qui les a vus cloués au pilori devant l’Assemblée générale. Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution (financière) aux Nations Unies ", a déclaré Nikki Haley jeudi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.