TUNISIE
27/12/2017 06h:52 CET

Trois tunisiennes portent plainte contre la compagnie aérienne Émiratie pour préjudice moral et matériel

A picture take on September 14, 2017 shows an Airbus A380 of Emirates landing at the tarmac at Dubai's International Airport.
 / AFP PHOTO / GIUSEPPE CACACE        (Photo credit should read GIUSEPPE CACACE/AFP/Getty Images)
GIUSEPPE CACACE/AFP/Getty Images
A picture take on September 14, 2017 shows an Airbus A380 of Emirates landing at the tarmac at Dubai's International Airport. / AFP PHOTO / GIUSEPPE CACACE (Photo credit should read GIUSEPPE CACACE/AFP/Getty Images)

L’avocate Dalila Mbarek Mssadak a déclaré, mardi, à l’agence TAP, que trois tunisiennes, deux médecins et une étudiante, ont décidé de porter plainte contre la compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis pour préjudice moral et matériel subi.

Elle a ajouté que les trois tunisiennes, concernées par la décision émiratie d’interdire aux Tunisiennes l’embarquement à bord des vols de la compagnie émiratie, l’ont chargé de les représenter. Les plaintes seront déposées début janvier, a-t-elle précisé, relevant être en train de constituer un collectif de défense, composé d’avocats bénévoles, pour plaider en faveur des plaignantes dans cette affaire.

Me Dalila Mbarek a indiqué que des requêtes seront, aussi, adressées aux organisations internationales et onusienne, en charge des droits de l’Homme, ainsi qu’aux organisations de l’aviation civile en vue de les inciter à reconnaitre le caractère discriminatoire de cette décision.

Vendredi dernier, la compagnie nationale émiratie a décidé d’interdire aux passagères tunisiennes, de tout âge, d’embarquer sur ses vols au départ de Tunis sans fournir la moindre explication, à l’exception des résidentes aux Emirats Arabes Unis entrainant une vive réaction des internautes et des autorités en Tunisie.

Lundi, le ministre des Affaires étrangères tunisien a qualifié cette décision d' "inadmissible" ajoutant attendre des excuses officielles des Émirats Arabes Unis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.