MAROC
27/12/2017 12h:38 CET | Actualisé 27/12/2017 12h:45 CET

ONEE: Le régime tarifaire repose sur "le traitement équitable des clients"

ONE

FACTURATION - Il n'aura pas fallu longtemps à l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) pour réagir suite aux incidents qui ont émaillé la ville de Jerada. Comme relayé par notre article, les habitants du quartier El Massira de la ville minière avaient manifesté le jeudi 21 décembre contre des factures d’eau et d’électricité jugées "trop coûteuses".

Une accusation que réfute l'office indiquant, dans un communiqué repris par la MAP, qu'il réagit à des articles publiés par certains journaux et sites électroniques sur le coût élevé des tarifs d’électricité dans la ville de Jerada par rapport à ceux pratiqués dans d’autres régions du royaume. L'ONEE précise que son régime tarifaire repose sur le "traitement équitable des clients". Ainsi, les mêmes tarifs sont appliqués aux clients ayant les mêmes caractéristiques de consommation d'électricité, et ce au niveau national.

"La consommation d'électricité est calculée de la même manière dans toutes les régions", affirme l'ONEE qui ajoute que "les tranches de facturation et tarifs sont réglementées au Maroc par l’arrêté du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance n° 2451.14 publié au Bulletin officiel (n° 6275 bis) le 22 juillet 2014."

L'Office assure, toutefois, qu'il est toujours possible de contester la facturation et que "toutes les réclamations reçues à ce sujet sont traitées minutieusement pour vérifier leur conformité avec la tarification en vigueur". Le cas échéant, et en prenant en compte l'aspect social, l'ONEE peut proposer des facilités de règlement.

LIRE AUSSI: