MAROC
25/12/2017 13h:18 CET | Actualisé 25/12/2017 13h:19 CET

Marsa Maroc s'acquitte de ses dettes auprès du fisc

sodep

IMPÔTS - Le leader national de l’exploitation portuaire Marsa Maroc vient d’annoncer le dénouement de son contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR et la TVA au titre des exercices 2013, 2014 et 2015. Un protocole d’accord a été signé avec la Direction Générale des Impôts pour le règlement définitif et irrévocable d’un montant fixé à 88,7 millions de dirhams (MDH), indiquent les analystes financiers relayant un communiqué de Marsa Maroc.

De facto, le résultat annuel au titre de l’année 2017 de Marsa Maroc devrait être impacté par cette charge exceptionnelle, poursuit la même source rapportée par la MAP. En revanche, l’activité et le chiffre d’affaires prévus pour l’année en cours devraient s’inscrire dans les mêmes tendances d’évolution observées durant le premier semestre 2017 (-0,2% à 1,27 milliards de dirhams -MMDH- pour les revenus semestriels), d'après la même source.

Connue sous le nom commercial Marsa Maroc, la Société d'Exploitation des Ports (SODEP), qui était détenue à 100% par l’Etat marocain, a rejoint la cote casablancaise le 19 juillet 2016 par l’ouverture de 40% de son capital. Opération de privatisation d’envergure, l’introduction en bourse (IPO) de Sodep-Marsa, qui a tenu le marché en haleine depuis quelques années et dont le montant avoisine les 2 MMDH, est la plus importante qu’ait connue le marché boursier marocain depuis 2009.

Présentée comme une valeur de rendement, Marsa Maroc, qui bénéficie du positionnement géostratégique du Royaume au niveau du Grand Maghreb et de l'Afrique, tant en termes d'échanges commerciaux que de trafic de passagers, et jouit d’une situation financière équilibrée, a été plébiscitée par les investisseurs lors de l’IPO. La société a affiché des performances record en 2016, avec des réalisations financières en progression par rapport à celles de 2015 et supérieures à son Business Plan (BP).

Depuis le début de l’année, le titre Sodep-Marsa s’est apprécié de +28,89%, contre une ascension de +132% une année auparavant.

LIRE AUSSI: