ALGÉRIE
25/12/2017 09h:35 CET | Actualisé 25/12/2017 09h:39 CET

La Palestine entend plus que jamais être membre de l'ONU

Palestinian flag and skyMore of my images from Jerusalem and the West Bank:
jcarillet via Getty Images
Palestinian flag and skyMore of my images from Jerusalem and the West Bank:

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, a déclaré dimanche que la Palestine demanderait bientôt sa pleine adhésion à l'ONU.

Lors d'une conférence de presse au côté de son homologue maltais Carmelo Abela à Bethléem en Cisjordanie, il a estimé que "le récent vote de l'Assemblée générale des Nations Unies (...) a été une victoire pour la Palestine et un grave échec pour les Etats-Unis et leur politique clairement orientée en faveur d'Israël".

En dépit des "menaces" de représailles de Washington, M. Maliki a noté que les pays membres de l'ONU avaient massivement voté contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump d'El-Qods comme capitale de l'Etat d'Israël.

Le 21 décembre, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution sur le statut d'El-Qods pour déclarer la décision de M. Trump comme "nulle et non avenue" par 128 voix contre neuf et 35 abstentions.

Un peu plus tôt ce mois, le conseiller diplomatique du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Shaath, a précisé qu'une demande formelle d'adhésion de la Palestine à l'ONU sera déposée en janvier prochain. Depuis 2012, cette dernière a le statut d'Etat observateur non membre.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.